Âmes animales

Thomas passe devant les robocops humanoïdes sans leur accorder un regard. Il a déjà assisté au vidage de deux squats ouverts deux ans auparavant. Il a pu constater la retenue de certains de ces types, efficaces, sobres et aussi compatissants que leur fonction le leur permettait. Il a également vu en action un paquet de petits roquets fascistes que rudoyer des familles de Noirs faisaient probablement bander. Et lui, qui était là, à faire le comptage, à destination des hôtels concernés, de ceux qui étaient assez chanceux pour gagner un hébergement très provisoire.
Julien Heylbroeck - Merhaba
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tokyo revisitée
1949. Tokyo est occupée par l'armée américaine à la suite de la défaite du Japon. Dans cette métropol...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 29 juin

Contenu

Roman - Thriller

Âmes animales

Écologique - Assassinat - Artistique MAJ mercredi 25 mai 2022

Note accordée au livre: 2 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 22 €

José Rodrigues dos Santos
O jardim dos animals com alma - 2021
Traduit du portugais par Catherine Leterrier
Bordeaux : Hervé Chopin, mai 2022
572 p. ; 23 x 15 cm
ISBN 978-2-35720-671-7

Une orque, des vegans et un réchauffement

Depuis plusieurs romans, nous avons fait la connaissance de Tomas Noronha, ce savant qui aimerait être discret et qui travaille, entre autres, sur les sociétés secrètes. Or il a une charmante épouse, Maria Flor, qui s'ennuie un peu à la maison et a accepté de travailler bénévolement pour une association qui s'occupe de bien-être animal. Cette association est dirigée par le beau ténébreux Noé, qui cherche à prouver que les animaux disposent de toutes les qualités que l'on dispense à l'homme et qui lui permettent de se croire supérieur aux espèces forcément dites inférieures. Mais l'association pour laquelle il travaille commence à manquer d'argent, les banques veulent se faire rembourser leurs crédits, y compris en saisissant les animaux. Alors Noé décide de contre-attaquer. Bien mal lui en prend car il est retrouvé mort dans un aquarium géant, tué par un orque. Son dernier message a été pour Maria Flor dont il était devenu très proche (et c'était une proximité sans doute réciproque). Dans le sac à mains de Maria Flor, on retrouve un article d'un journal américain qui parle justement de l'orque. Ayant tué des gens en Amérique, il avait été revendu à un aquarium portugais. Et si Maria Flor connaissant l'histoire avait décidé de se débarrasser de Noé en le poussant dans le bassin du méchant animal ? Elle s'enfuit avec son mari qui doit tout faire pour découvrir la vérité et sauver son épouse de l'injustice...

Le roman de José Rodrigues dos Santos se compose de chapitres alternés où d'un côté nous allons suivre l'enquête rapide et sur les chapeaux de roue menée par Tomas Noronha et, de l'autre, la vie de Noé, biologiste mort, avant justement que son corps ne soit retrouvé dans l'aquarium. Le final permettra de résoudre l'énigme et de confondre l'assassin (en s'appuyant sur des indices liés aux sociétés secrètes et aux tableaux d'un certain initié : Jérôme Bosch). Toute l'histoire tient en quelques pages et le reste consiste en une suite de fiches, plus ou moins bien digérées sur les animaux, pourquoi ils sont intelligents, les fonctionnements de leurs sociétés, les méchancetés que leur font les hommes (de longues pages dans les abattoirs pour essayer de sauver une vache ou un cochon qui seront tués vivants), sur les véritables responsables du réchauffement climatique et de la disparition des nappes phréatiques, sur le chien qui se laisse mourir sur la tombe de son maître, ce qui est une preuve de son "humanité"). Véritable manuel du parfait vegan, le récit est construit autour pour que le lecteur n'ait pas le sentiment d'un essai long et monotone. Les recettes de José Rodrigues dos Santos dans toute leur splendeur et menées ici à un degré qu'il n'avait pas encore atteint, et qu'il faut digérer. Pour fans militants.

Citation

Les hommes postés à la section suivante se trouvaient sur une plateforme élevée et ne voyaient pas la tête de l'animal ; se rendant compte de l'agitation sur le rail aérien, mais ne sachant pas que la vache était consciente, ils lui coupèrent successivement la queue, la patte arrière droite et l'anus. Alice mugissait, folle de douleur et en état de choc.

Rédacteur: Laurent Greusard mercredi 25 mai 2022
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page