Le Livre écorné de ma vie

Circulez, braves gens, l'État se gave... et vous de payer !
Christian Chatillon - Le Séminariste : L'Empereur de Pigalle
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tokyo revisitée
1949. Tokyo est occupée par l'armée américaine à la suite de la défaite du Japon. Dans cette métropol...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 12 août

Contenu

Roman - Noir

Le Livre écorné de ma vie

Fantastique - Enquête littéraire - Road Movie MAJ dimanche 05 juin 2022

Note accordée au livre: 4 sur 5

Poche
Inédit

Tout public

Prix: 9,9 €

Lucius Shepard
Dog-Eared Paperback of my Life - 2009
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Jean-Daniel Brèque
Saint-Mammès : Le Bélial, juin 2021
136 p. ; 18 x 12 cm
ISBN 978-2-84344-978-9
Coll. "Une heure-lumière", 32

Le fleuve des ombres

Écrivain de fantasy à succès, légèrement misanthrope et imbu de sa réussite, Thomas Cradle découvre par hasard sur Internet l'existence d'un homonyme, lui aussi romancier, du même âge que lui, avec un parcours étonnamment semblable, et dont l'unique roman a même été publié par son éditeur ! Étonné par la coïncidence, Cradle commande et lit ce roman mystérieux, et y découvre un style qui aurait pu être le sien, avant qu'il n'abandonne ses intentions littéraires pour écrire des best-sellers. Obsédé par le roman, dont il ne subsiste aucune trace, il va entreprendre, comme cet autre Thomas Cradle, un voyage sur le Mékong, entre Laos et Vietnam, sur la piste de cet autre lui-même. Un voyage au cœur des ténèbres, rythmé par le sexe et la drogue, où l'attendent des vérités pas forcément réjouissantes.

Lucius Shepard est un romancier bourlingueur américain ayant passé une grande partie de sa vie à barouder sur les cinq continents, principalement en Asie et en Amérique latine. Particulièrement prolifique sur la forme courte dans les années 1980, puis plus tard au tournant du millénaire, il publiera dans quantité de revues et verra son œuvre couverte de prix, avant son décès en 2014. Écrivain voyageur s'il en est, il affectionnait particulièrement la forme de la novella, qui lui permettait d'installer des ambiances exotiques et souvent psychédéliques. En ce sens, Le Livre écorné de ma vie, qui postule l'existence de réalités parallèles qui s'entrecroisent au cœur du Mékong, est typique de son travail, le voyage baignant dans une moiteur hallucinée, souvent crue et sordide, et rappelle ouvertement Au cœur des ténèbres de Joseph Conrad auquel il fait de nombreuses références, ainsi qu'Apocalypse Now, sa presque adaptation par Francis Ford Coppola, Cradle étant à la fois Kurtz, Willard, Miller et tous les autres. Avec une présence du fantastique qui contamine peu à peu le réel avant de le faire basculer de façon abrupte (un peu trop, comme souvent chez Shepard qui excelle dans l'art de poser des climats mais achoppe un peu sur les résolutions), son imagerie épique, ses allusions vachardes au fandom de S.-F. et au statut d'auteur, et son protagoniste ambigu, cette novella s'avère l'une des meilleures de son auteur, que l'on suit jusqu'à sa "forêt de thé" pour s'y égarer avec plaisir.

Citation

J'avais souvent affirmé que si on me présentait une preuve irréfutable du surnaturel, je cesserais d'écrire pour devenir prêtre. Bien que je ne sois pas encore disposé à enfiler la soutane, le livre que je tenais entre les mains avait tout de la preuve que j'exigeais.

Rédacteur: Jean-François Micard dimanche 05 juin 2022
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page