Quand tout s'écroule

Choisissant un quarter, Kane le lança en l'air, rattrapa la pièce tournoyante et la posa sur le dos de son autre main ; il avait pris sa décision : si le côté face sortait, Elton mourrait.
Steve Cavanagh - Treize
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Mordew
Avec Alex Pheby et son roman Mordew, nous sommes dans un univers particulier avec un monde médiéval à ce ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 03 décembre

Contenu

Roman - Policier

Quand tout s'écroule

Disparition - Guerre - Drogue MAJ mardi 07 juin 2022

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 21,9 €

Sheena Kamal
It All Falls Down - 2018
Traduit de l'anglais (Canada) par Claire Breton
Paris : Jean-Claude Lattès, juin 2022
306 p. ; 23 x 14 cm
ISBN 978-2-7096-5687-0
Coll. "Suspense et Cie"

Regarder de front la déliquescence

Nora Watts est une femme un passé douloureux : son père, militaire, est revenu perturbé de ses missions (le syndrome post-traumatique) et s'est suicidé, laissant sa mère se débrouiller avec deux filles en bas âge, deux filles qui se sont déchirées et que tout oppose. Nora Watts travaillait pour deux patrons dans une agence de détectives qui étaient amants. L'un d'eux se sentant mourir et ne voulant pas que son ami voit sa déchéance s'est éloigné et écrit ses mémoires avec l'aide de Nora. Mais Nora rencontre un ancien camarade de combat de son père et cela lui pose des questions - à la fois sur la vie de son père et les raisons profondes de son suicide (à supposer qu'il ne s'agisse pas d'un meurtre déguisé). Nora va donc quitter la ville de Vancouver pour se rendre à Detroit afin d'enquêter sur son père, sur sa personnalité, car elle a trouvé une enveloppe avec une adresse qui lui indique un lien de parenté. À peine arrivée, elle est agressée et comprend que son investigation la rapproche de la vérité mais en même temps d'ennemis durs et puissants. Elle découvre aussi avec Detroit, l'exemple d'une ville américaine qui s'effondre. Pendant ce temps, Bracuza, un autre des employés de l'entreprise de détectives, est convoqué par Lam, un riche homme. Sa dernière compagne, une jeune asiatique, a été retrouvée morte suite à une overdose. Il veut que le détective remonte la filière, lui trouve qui lui a refilé la drogue, qui est derrière, qui dirige le réseau. Malgré les dangers, devant la somme importante proposée, Bracuza se met en quête d'indices. L'affaire va le mener, vers des endroits où il n'a pas forcément envie d'aller.

Bien sûr, à un moment donné, les deux intrigues vont se recouper et les deux détectives devront mettre leur force (et surtout leurs blessures) en commun. La recherche d'un père d'un côté et celle d'un réseau de drogue de l'autre est montrée avec intérêt, au sein d'une intrigue construite. Les descriptions autour des personnages sont soigneuses. Mais ce qui retient par-dessus tout l'attention dans cette histoire, c'est le fait que, contrairement à un certain nombre de polars, Sheena Kamal rend compte de son intrigue dans une atmosphère concentrée dans le titre qu'il soit orignal ou en traduction : le texte s'ouvre avec un personnage mourant. Puis il continue avec une femme droguée, puis avec une descente dans une ville qui semble plus sûrement détruite par son économie et ses habitants que par une guerre. Tout semble se déglinguer, se corrompre, se préparer à s'effondrer. Et tout ça donne un côté attachant à ce roman, par ailleurs éminemment classique.

Citation

Chaque jour, il semble se ratatiner un peu plus, et son esprit grandit pour compenser le rétrécissement de son enveloppe charnelle. Il est malade et je ne peux rien faire parce qu'il est en phase terminale.

Rédacteur: Laurent Greusard mardi 07 juin 2022
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page