Octobre à Paris

Si j'avais été un véritable terroriste guidé par une foi inébranlable, ou un collègue de James Bond, titulaire d'un permis de tuer, je les aurais liquidés tous les trois. Mais l'idée d'employer de telles méthodes, même pour mettre hors d'état de nuire un être aussi malfaisant que Mandy, me collait la nausée.
Phillip Gwynne - Rush. 2, Nuit noire
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tokyo revisitée
1949. Tokyo est occupée par l'armée américaine à la suite de la défaite du Japon. Dans cette métropol...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 19 août

Contenu

Roman - Policier

Octobre à Paris

Historique - Social - Urbain MAJ lundi 27 juin 2022

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 12 €

Gérard Streiff
Rives-en-Seine : La Déviation, octobre 2021
130 p. ; 20 x 12 cm
ISBN 979-10-96373-39-0

Passé très imparfait

Chloé Bourgeade est une détective privée qui reçoit la visite d'un client qui lui demande d'enquêter sur la mort de Leglay. Ce dernier, vieil homme, est un ancien policier, qui a été lié à de sinistres événements qui se sont déroulés durant la guerre d'Algérie (les répression meurtrières du 17 octobre 1961). Alors que son enquête commence, elle peut mettre à jour que d'autres personnes impliquées aussi dans ce massacre programmé et organisé par les instances policières pour liquider, ou au moins faire peur aux Algériens qui manifestaient dans la région parisienne, ont été découvertes mortes dans des circonstances qui pourraient s'apparenter à des meurtres déguisés en accident ou suicide. Pour en savoir plus, il faudrait aussi se renseigner et découvrir qui se cache derrière une liste diffusée à la fin de la guerre d'Algérie pour "dénoncer", au nom des policiers républicains, les autorités impliquées dans cette sombre affaire. En parallèle, Chloé Bourgeade reçoit aussi des messages qui lui demandent de ne pas remuer la boue...

Gérard Streiff nous propose un nouveau roman d'une série avec une détective privée récurrente, qui travaille sur des sujets plutôt liés à la politique. Octobre à Paris revient sur un événement qui a déjà été l'objet de plusieurs traitements. Le 17 octobre 1961 est en effet au cœur de romans policiers, de bandes dessinées, d'un web-documentaire et de plusieurs analyses historiques qui ont tous confirmé l'importance de la répression aveugle. Ce roman n'apporte pas d'informations supplémentaires de taille, même s'il permet de rappeler aux nouvelles générations des événements peu glorieux de notre passé et s'il offre le contrepoint de cette police restée républicaine. Un parallèle pourrait être fait avec notre période récente, même si comparaison n'est pas raison. Pour les amateurs du genre, il faut signaler que la partie documentaire est plus importante que la partie policière, ce qui n'enlève rien aux qualités de l'ouvrage, bonne description d'un événement qui ne passe pas.

Citation

Ils sont frappés méthodiquement, les flics visent la tête ; ils tapent pour tuer. Au sommet, ils précipitent les suppliciés dans le vide. Les corps virevoltent et s'écrasent sur la surface de l'eau dans un claquement sec.

Rédacteur: Laurent Greusard lundi 27 juin 2022
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page