Les Gagneuses

Je ne voulais pas mourir d'une balle dans le cerveau. Mon cerveau et moi, nous avions trop souvent bossé ensemble.
François Darnaudet - L'Homme qui valait des milliards : le hacker de Bordeaux
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Tokyo revisitée
1949. Tokyo est occupée par l'armée américaine à la suite de la défaite du Japon. Dans cette métropol...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 19 août

Contenu

Roman - Policier

Les Gagneuses

Tueur en série - Procédure - Scientifique MAJ mercredi 29 juin 2022

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19 €

Claire Raphaël
Rodez : Le Rouergue, juin 2021
226 p. ; 21 x 14 cm
ISBN 978-2-8126-2153-6
Coll. "Noir"

Par le gros bout du microscope

Alice Yekavian est un policière. Attention, elle n'est pas au cœur de l'action normalement, car elle est surtout chargée des aspects scientifiques des affaires criminelles. À ce titre, pourtant, elle va accompagner une équipe dans son enquête. Au départ, l'équipe est chargée de travailler sur une affaire impliquant un tueur qui abat des prostituées. Tueur en série ? Homme de main missionné pour régler les cas problématiques des femmes qui essaieraient de se soustraire aux maquereaux ? L'enquête hésite. Comme on ne peut s'occuper d'une seule affaire en même temps, Alice Yekavian se rend en province avec ses collègues pour procéder à l'arrestation d'un personnage douteux. Ce dernier serait au cœur d'un trafic d'armes. Lors de son arrestation, on découvre qu'il est aussi en train de se constituer un cheptel pour la prostitution. Mais il parvient à s'échapper quoique abattu quelques heures plus tard. En fouillant ses affaires, Alice Yekavian découvre l'arme qui a servi pour les meurtres des prostituées, avec des traces d'empreintes qui l'envoient vers un autre criminel. Pourra-ton faire le lien entre les affaires alors que la police sur les dents a à faire avec des truands qui n'hésitent pas à utiliser des calibres et meurent parfois lors des ripostes policières, ce qui complique la remontée des pistes ?

Les Gagneuses est le deuxième volet d'une série prometteuse débutante qui met en scène Alice Yekavian, une spécialiste de la police scientifique - ce qui est également le métier de l'auteure. Le roman s'axe autour d'une intrigue qui se colle à la réalité du terrain : on décrit de A à Z une enquête, avec les ramifications périphériques qui sont autant de sous-enquêtes, sans oublier le travail du quotidien. Sans forcer sur l'héroïsme des personnages, présentés avec leurs doutes et leurs failles, le récit de Claire Raphaël est une description vivante d'un milieu et d'une histoire policière. Sans enjoliver les actions des policiers, ni volonté de leur nuire, Claire Raphaël se place à hauteur de ses protagonistes pour raconter le quotidien avec une justesse qui sent son vécu, n'hésitant pas à évoquer ses collègues dans toute leur complexité. Après Les Militantes, se poursuit la trajectoire d'une série classique dans son fond et sa forme, mais menée avec soin et intelligence, qui donne envie de la suivre.

Citation

Je suis restée sur le carreau - certains diront piteusement - et j'ai pensé que j'avais été témoin de ce que je n'aurais pas dû voir. Une fois encore. Car ce n'était pas la première, tant s'en faut, mais d'aucuns considéreront que c'est le métier qui veut cela et ils n'auront pas tort.

Rédacteur: Laurent Greusard mercredi 29 juin 2022
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page