Le Plan

Il sait qu'il a dévié de la trajectoire qu'elle voulait pour lui. Qu'il n'a pas rempli sa part du contrat, qu'il n'a pas suivi les règles, n'a pas tout fait comme il faut, mais qu'il est à la bonne place, ce matin, et qu'il est heureux, là où il est. Il a retrouvé un sens en s'arrimant à un collectif. Et dans l'émeute, il a trouvé le groupe, le possible.
Benoît Marchisio - Tous complices !
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Mordew
Avec Alex Pheby et son roman Mordew, nous sommes dans un univers particulier avec un monde médiéval à ce ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 06 octobre

Contenu

Roman - Policier

Le Plan

Tueur en série - Braquage/Cambriolage - Enlèvement MAJ jeudi 11 août 2022

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19 €

Fabrice Rose
Paris : Robert Laffont, mai 2022
320 p. ; 20 x 13 cm
ISBN 978-2-221-25825-5
Coll. "La Bête noire"

La politique de l'argent

Marc Man est le type de gangster-braqueur qui conserve encore des réflexes des grands truands à l'ancienne qui ont fait, entre autres, les beaux jours du polar français des années 1960 et des films avec Jean Gabin ou Lino Ventura. Avec une équipe qui s'est constituée, il décide deux opérations en même temps. D'abord, il va se venger d'une autre équipe qui s'est attaquée à sa propre fille. Même si les coupables sont en prison ou en hôpital psychiatrique, il va trouver des solutions pour obtenir leur mort. En parallèle, il met au point un plan particulièrement complexe. Il a repéré un fils de dictateur africain qui vit en Europe, et qui garde beaucoup d'argent en liquide ou en lingots dans ses deux principales propriétés en France et en Espagne. Il va donc l'enlever et lancer des menaces et des demandes de rançon liées à des activités politiques, ce qui mettra la pression sur les autorités et détournera la police des vraies motivations : profiter de leur focalisation ailleurs pour voler les deux propriétés. Mais en marge de ses opérations, il découvre que ce fils n'est pas uniquement un garçon pourri mais un tueur en série qui drague des prostituées, les emmène chez lui, les torture et les tue tout en laissant le personnel de l'ambassade s'occuper d'enterrer les corps. Et tout ça c'est également compter sans la police qui multiplie les pistes, relie les indices épars et commence à comprendre ce qui se passe avec l'action de Marc Man. Surtout, c'est également compter sans d'autres événements qui peuvent faire dévier ou échouer les plans les mieux agencés. En l'occurrence, le besoin d'avoir un hacker qui malgré ses compétences informatiques, boit et se drogue un peu trop facilement. C'est compter aussi sans un groupe de petits voleurs qui vole la voiture de l'homme enlevé et se font repérer par la police...

Ce nouveau roman de Fabrice Rose s'inscrit (mais se lit assez facilement de manière indépendante) dans une série – au moins une trilogie. L'auteur s'inspire de son passé de truand et il utilise des affaires connues de lui comme source d'inspiration. Il y a un côté à l'ancienne avec son personnage, celui d'un gangster qui croit encore à l'honneur et la fidélité (et essaie malgré un armement conséquent de ne pas trucider à tour de bras). Son plan est bien agencé et les petits couacs qui vont le perturber arrivent avec soin. Très axé sur les descriptions des actions, ponctué par des vues des personnages dans leur pratique quotidienne ou le parcours violent du fils du dictateur, le roman avance sur un rythme rapide, ne laissant que peu de repos au lecteur.

Citation

Marc et ses complices avaient retrouvé la trace des hyènes qui la pourchassaient. La séance d'équarrissage qui s'était ensuivie explique qu'Alex se soit retrouvée d'un coup à la lisière d'un jardin anglais, enfin libre de s'y promener en tournant le dos aux allées d'un cimetière.

Rédacteur: Laurent Greusard jeudi 11 août 2022
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page