Trente jours d'obscurité

Un soir, sur le coup de minuit à Cathouse. Il devait y avoir une vingtaine de jazzmen dispersés dans tous les coins de la maison, occupés à discuter et rigoler, se charrier et picoler, manger, fumer, bricoler avec leurs instruments.
Jake Lamar - Viper's Dream
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Mordew
Avec Alex Pheby et son roman Mordew, nous sommes dans un univers particulier avec un monde médiéval à ce ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 06 octobre

Contenu

Roman - Policier

Trente jours d'obscurité

Enquête littéraire - Assassinat - Insulaire MAJ jeudi 01 septembre 2022

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 25,4 €

Jenny Lund Madsen
Tredive dages morke - 2020
Traduit du danois par Mathis Ferroussier
Paris : Gallmeister, mai 2022
464 p. ; 21 x 14 cm
ISBN 978-2-35178-275-0

Un autre écrivain islandais

Hannah est une auteure danoise qui écrit des livres pour des happy few, obsédée par le sens littéraire de son œuvre et son élitisme. Un jour, sur la demande de son éditeur, elle accepte de participer à un salon du livre. Mais à peine arrivée, elle se prend la tête avec Jorn, un écrivain de polars, et clame à tous vents qu'elle est capable d'en écrire un en moins d'un mois. Toute le monde la prend au mot et la voilà, envoyée par son éditeur en Islande, au calme, chez Ella, une vieille femme de ses amis. Là, Hannah va écrire son livre et surtout essayer de trouver des moyens de picoler car elle est accro à l'alcool. Elle commence des brouillons, mais tout ça avance mal. Heureusement, elle rencontre Viktor, un policier local, et son épouse, Margret, qui a une pulsion homosexuelle envers Hannah. De plus, un soir, on apprend la mort par noyade de Thor, un jeune adolescent (en fait il a pris un coup de marteau ce qui pourrait être normal quand on s'appelle Thor). C'est son père, violent et colérique qui a retrouvé le corps et l'a sorti de la mer. Ou alors ne l'aurait-il pas tué ? Ou alors c'est peut-être du fait d'un clochard qui habite dans une cabane juste à côté ? Dans tous les cas, Hannah décide d'enquêter pour en savoir plus et nourrir son roman. Mais pourquoi Margret et Ella lui demandent-elles d'arrêter et de ne pas remuer le passé ? C'est alors que la neige se met de la partie et complique les transports, et surtout suspend tout lien avec le continent. En plus, Jorn vient de débarquer et se propose d'aider que ce soit pour écrire ou dans l'enquête. D'autres morts vont alors ponctuer cette histoire.

Trente jours d'obscurité est un premier roman plein d'humour de Jenny Lund Madsen avec une auteure, bas bleu qui se pique d'écriture élitiste et s'est engagée dans un pari difficile à tenir et qui arrive dans un coin paumé, isolé, peuplé de ruraux et coincé par la neige. Chaque avancée est l'occasion de scènes comiques car entre sa maladresse, son incapacité à comprendre la langue islandaise et ses envies d'alcool, Hannah est une détective à la miss Marple ratée. Ponctué par des extraits du roman en cours d'écriture, le récit est allègre et rigolo (et ça permet de faire passer la résolution un peu légère, peut-être annoncée dans le cours du texte par les remarques acerbes de l'auteure sur la facilité à faire croire n'importe quoi aux lecteurs) et est surtout l'occasion d'avoir un bon moment de délassement intelligent et pas que pour les happy few.

Citation

C'est une idée délirante, elle en est bien consciente. Se pointer chez les gens à trois heures du matin dans l'espoir d'avoir une conversation sensée. Mais Hannah n'a pas le choix.

Rédacteur: Laurent Greusard jeudi 01 septembre 2022
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page