Green Man

Une mauvaise expérience vaut mieux qu'un bon conseil.
Gordon Zola - Le Crado pince fort
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Mordew
Avec Alex Pheby et son roman Mordew, nous sommes dans un univers particulier avec un monde médiéval à ce ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 28 novembre

Contenu

Roman - Thriller

Green Man

Écologique - Procédure - Attentat MAJ mardi 13 septembre 2022

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 20 €

David Klass
Out of Time - 2020
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Rémi Boiteux
Paris : Les Arènes, septembre 2021
436 p. ; 22 x 17 cm
ISBN 979-10-375-0298-8
Coll. "Equinox"

L'homme qui a vu l'homme qui a vu la bombe

Face à l'inactivité des gouvernements et l'apathie des masses devant les ravages du changement climatique, il fallait bien que quelqu'un prenne les choses en main. Celui que la presse surnomme Green Man s'est chargé de réveiller les consciences en devenant le premier éco-terroriste ; pas par plaisir, mais parce qu'il faut bien que quelqu'un le fasse. Seulement voilà, s'il n'a jamais tué volontairement ou de sang-froid, ses attentats connaissent des dommages collatéraux... Son dernier coup de maître contre un barrage dévastateur pour les écosystèmes a provoqué la mort involontaire de deux familles. La fin justifie-t-elle les moyens ? Pour l'agent Tom Smith, jeune recrue du FBI suivant les traces de son père, la question ne se pose pas : il faut avant tout l'empêcher de continuer sa croisade. Sauf que l'infaillibilité du FBI n'est qu'un mythe, et comment arrêter un véritable fantôme qui ne laisse pas la moindre trace derrière lui ? Ce sera un bête contrôle policier, qui aurait pu mal tourner, qui leur donnera un début de piste...

Il faut croire que l'excellent Green War de Jean-Marc Ligny (2010, déjà) était en avance sur son temps, même s'il a fallu attendre dix ans pour que l'écoterrorisme finisse par devenir un sujet de fiction usité. Sera-ce une des nouvelles tendances ? Attendons de voir mais, au moins, ce roman ne recule pas devant les implications morales d'un tel sujet. La fin justifie-t-elle les moyens ? Et cette croisade ne sera-t-elle pas vite oubliée dans le grand bruit blanc médiatique ? À chacun de se faire une opinion, le roman de David Klass préférant développer le personnage de son terroriste malgré lui œuvrant pour l'avenir de ses enfants et (de) ceux qui le traquent. Le tout sur un schéma très classique de chasse au terroriste, presque proche du roman de procédure policière, finissant sur l'habituelle course-poursuite de type "l'homme qui a vu l'homme qui a vu la bombe". Des recettes certes, mais qui on fait leurs preuves, surtout lorsque l'auteur n'a pas peur de véritablement traiter son sujet. Une construction serrée et un bon rythme font de Green Man une lecture agréable, même si le roman ne restera pas dans les mémoires.

Citation

Brennan, son téléphone éteint, se mit à observer les éclairs au-dessus du dôme du Capitole. On ne pouvait apercevoir la Maison Blanche qu'en regardant de biais. Il resta parfaitement immobile, à contempler la pluie le long de la vitre. Dans cette ville, tout était politique ; Brennan le savait d'expérience. Mais il savait aussi que, lorsque les calculs politiques se mêlaient aux enquêtes policières, la pente devenait glissante. Et elle menait droit à l'enfer.

Rédacteur: Thomas Bauduret mardi 13 septembre 2022
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page