Les Voleurs du temps

Sophie Branson était une fervente défenseuse des droits des animaux et elle avait la conviction que le plus féroce pitbull croisé pendant le service méritait davantage d'affection qu'aucun des hommes qu'elle avait épousés.
Joseph Wambaugh - San Pedro, la nuit
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Mordew
Avec Alex Pheby et son roman Mordew, nous sommes dans un univers particulier avec un monde médiéval à ce ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 04 octobre

Contenu

Roman - Thriller

Les Voleurs du temps

Psychologique - Vengeance - Domestique MAJ dimanche 18 septembre 2022

Note accordée au livre: 2 sur 5

Poche
Inédit

Tout public

Prix: 7,5 €

Corinne Martel
Paris : Eaux troubles, février 2019
344 p. ; 17 x 11 cm
ISBN 978-2-940606-21-4
Coll. "Eaux troubles poche"

Mariage confus

Manon et Chloé sont deux sœurs. L'une des deux va se marier et a choisi une cérémonie particulière : un samedi en plein nature avec des invités spéciaux. Mais ce mariage cache peut-être autre chose. Et ce n'est pas la seule chose étrange du roman que de suivre ce mariage en préparation puis en déroulement. Peu à peu on se demande si Manon et Chloé existent. Sont-elles deux sœurs jumelles ? L'une d'elles n'est-elle pas uniquement dans la tête de l'autre ? Est-ce une bipolaire qui s'ignore ou un problème de jumeaux (dont l'un n'aurait pas survécu à la naissance comme le célèbre cas de Philip K. Dick avec sa sœur) ? Est-ce encore plus compliqué ? En tout cas, au milieu du livre de Corinne Martel, on apprend que l'une des deux sœurs s'est pendue. Est-ce un suicide ou un jeu érotique sado-maso qui aurait mal tourné ? C'est la piste que semble privilégier la survivante qui se marie en invitant, au milieu de convives payés pour l'occasion, le couple SM qui serait à l'origine de la mort de sa sœur. Est-ce une invitation pour un mariage ou pour une vengeance sanglante ?

Utilisant des chapitres courts, des sauts à la ligne, dans une focalisation interne qui décrit les pensées des personnages dans un mélange pas toujours très clair, Les Voleurs du temps est sans doute construit et pensé par Corinne Martel, mais elle est tellement dans son sujet qu'elle ne se rend pas forcément compte que tout cela est bien biscornu, complexe et que le lecteur, en n'ayant pas tous les fils de l'histoire, doit reconstituer l'ensemble. Comme le style joue beaucoup sur les pensées et les non-dits, sur des voltes faces et des sautes temporelles, le roman devient un exercice de style qui pourra satisfaire quelques lecteurs, mais risque fort de laisser perplexes les amateurs d'histoires policières plus classiques, avec un fond, des personnages crédibles et une intrigue qui avance.

Citation

Ma perversion est une drogue,
Il me faut ma dose quotidienne :
Tous les jours, je visite le noir de mon âme.
Dans mes romans, je le saupoudre uniquement.

Rédacteur: Laurent Greusard dimanche 18 septembre 2022
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page