Requiem

Mes chances n'auraient peut-être pas été beaucoup plus grandes, amis il serait toujours resté un doute ? la théorie du crime de rodeur, du massacre mystérieux aurait pu être défendu.
Jean-Marc Pitte - Gueule d'ange
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Mordew
Avec Alex Pheby et son roman Mordew, nous sommes dans un univers particulier avec un monde médiéval à ce ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 06 octobre

Contenu

Roman - Policier

Requiem

Historique - Tueur en série - Religieux MAJ lundi 19 septembre 2022

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 16,9 €

François-Henri Soulié
Paris : 10-18, septembre 2022
464 p. ; illustrations en noir & blanc ; 20 x 13 cm
ISBN 978-2-264-07971-8

Une éblouissante plongée dans notre passé

Nous sommes en 1210. Les armées du nord de la France sont en train d'envahir, sous prétexte de croisade, les terres de l'Occitanie. Chacun essaie de se défendre comme il le peut, mais les armées "chrétiennes" détruisent tout sur leur passage, même si des dissensions existent entre leurs différents chefs, et notamment entre le responsable de l'expédition, Simon de Montfort, et le responsable religieux qui l'accompagne. Sur place, les nobles tentent d'organiser la résistance. Nous allons suivre principalement dans cette histoire trois personnages centraux. D'un côté Guilhem de Malpas, poète exilé en Espagne et qui revient pour regarder ce qui se passe et en rendre compte au roi d'Aragon. Ce voyage va aussi lui permettre de retrouver une femme dont il a été amoureux. D'un autre côté, le deuxième personnage de cette histoire, Raimon de Termes, amoureux de la même femme que Guilhem de Malpas, il a cependant dû épouser une femme de son rang avec qui il a eu Olivier, un enfant élevé pour lui succéder, mais qui rêve aux fées et quitte discrètement le château, malgré les armées ennemies qui pourraient s'approcher afin de rechercher cette dame mystérieuse qui vivrait dans les environs. Son père n'a pas l'air trop inquiet de cette disparition, d'autant plus qu'il doit gérer la prochaine attaque des armées du Nord. Même s'il n'est pas officiellement cathare, il a laissé au mouvement chrétien une place dans son fief. Enfin, en troisième lieu, nous allons découvrir Simon de Montfort, bloqué dans son château, hésitant sur la suite à donner à son invasion, soumis à ses propres démons et violences. En même temps, dans son camp, des prostituées sont retrouvées mortes, tuées par l'un des premiers "tueurs en série" reconnu de l'histoire. Dans le camp adverse, c'est la découverte d'un cadavre qui pose des questions : qui est ce mort ? Sans doute un espion nordiste, mais qui l'a tué ?

Troisième volet (et sans doute ultime, et même si des personnages se retrouvent d'un livre à l'autre, et que toutes ces histoires peuvent se lire de manière séparée) d'une série qui s'intéresse aux derniers jours de l'Occitanie comme puissance indépendante, avec en arrière-plan la montée des cathares, ce roman de François-Henri Soulié se déroule au moment où la fin est proche. C'est sans doute pour cette raison que ce Requiem qui porte bien son nom est plus sombre. Roman qui joue sur la désillusion, sur le temps qui passe, sur une forme de civilisation qui est en train de disparaître, le livre emprunte au récit policier (avec son personnage de tueur en série) mais n'est pas là l'essentiel. C'est surtout une fresque qui présente avec soin, à travers des personnages dessinés eux aussi avec soin, les enjeux et les soucis de l'époque. Les cathares qui sont normalement l'objet de cette guerre restent cependant en retrait et l'on ne disserte pas sur leur vision théologique. Quelques éléments ponctuent un récit qui s'intéresse surtout aux personnages et aux relations qui vont se nouer et se dénouer. C'est ainsi que Guilhem va retrouver Raimon après avoir retrouvé son fils. Cependant, autant l'un que l'autre sont atteints de nostalgie, de souvenirs d'un monde qui fut et qui se désagrège sous leurs yeux. C'est cette évocation historique rendue avec force et que François-Henri Soulié anime de manière extrêmement vivante qui constitue l'attrait de ce volet concluant en beauté une trilogie plus que captivante.

Citation

Le sol ne s'est point dérobé sous leurs pieds. Aucun archange armé d'une épée de feu n'a fondu du plafond pour les réduire en cendres. Nulle trompette du Jugement n'a rêvé leurs tympans. C'est à croire que le Ciel est en panne d'apocalypse.

Rédacteur: Laurent Greusard lundi 19 septembre 2022
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page