Obscuritas

Ces histoires de famille m'occupent encore l'esprit alors que je suis assis devant le dîner avec ma grande famille à moi.
Árni Thórarinsson - Le Dresseur d'insectes
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Mordew
Avec Alex Pheby et son roman Mordew, nous sommes dans un univers particulier avec un monde médiéval à ce ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 28 novembre

Contenu

Roman - Policier

Obscuritas

Politique - Social - Assassinat MAJ mardi 04 octobre 2022

Note accordée au livre: 2 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 21,9 €

David Lagercrantz
Obscuritas - 2021
Traduit du suédois par Rémi Cassaigne
Paris : HarperCollins France, octobre 2022
480 p. ; 23 x 14 cm
ISBN 979-10-339-1206-4
Coll. "HarperCollins Noir"

Démocratie suédoise

Jamal Kabir, venu d'Afghanistan, est arbitre de football en Suède. Lors d'un match, un supporter lui reproche d'avoir oublié de signaler une faute qui aurait permis à son équipe de gagner. Quelques heures plus tard, le supporter est retrouvé ivre, du sang sur ses vêtements, et l'on découvre le corps de l'arbitre tué à coups de pierre. Il est arrêté mais les preuves restent légères. Vargas, une jeune femme dont la famille est venue du Chili (comme le supporter), fait partie des forces de police et est adjointe dans l'équipe qui enquête. Mais son chef a d'autres idées et entend faire avouer le supporter. Comme ce dernier ne se laisse pas faire, on décide de faire appel à Rekke, un grand universitaire qui sait comment faire parler les gens. Cependant, Rekke est soumis à des crises et prend des drogues. S'il est savant, il est également peu diplomate et s'aliène les forces de police. De plus, il devine que le défunt arbitre avait bien des choses à se reprocher, et qu'il faut retourner dans son passé en Afghanistan pour comprendre qui l'a tué. Les choses se compliquent lorsqu'on découvre que Jamal Kabir n'est pas celui que l'on pensait, et que les services secrets américains aidés par des officiels suédois sont partie prenante dans l'histoire. Pour ces gens, il faut déstabiliser ces deux "détectives" que sont Vargas et Rekke. Rekke souffre de problèmes psychologiques graves et Vargas a des frères qui vivent dans l'illégalité. Ce sont autant de faiblesses et de moyens de pression.

Écrit par David Lagercrantz, un auteur qui s'est fait connaître en proposant une suite trilogique à Millénium, ce roman ouvre une nouvelle série, dont les deux personnages centraux renvoient, de loin, au dyptique ouvert par sir Arthur Conan Doyle avec son duo composé de Sherlock Holmes et du docteur Watson (surtout dans les séries télévisés revisitées de ces dernières années). Personnalité complexe, Rekke est fils d'une bonne famille, hyper intelligent mais soumis à des désordres psychologiques importants, et Vargas, la policière, est une novice qui essaie de faire de son mieux, sans transiger avec la morale, ce qui est compliqué vu son passé et sa famille. Face à eux, les hommes du gouvernement, avec leurs arrangements avec le droit et la morale, sont prêts à tout. Le tout est assez convenu et classique, et l'histoire revient sur ses pas plusieurs fois, des flashback sur le passé des personnages et surtout de l'intrigue ne sont pas forcément d'une grande utilité. S'appuyant sur un problème éthique (peut-on faire du mal au nom du Bien ?), sur des personnages un peu trop hauts perchés pour apporter de la compréhension, Obscuritas ouvre une série qui peut se lire sans pour autant donner forcément l'envie de découvrir la suite.

Citation

Elle descendit à Solna et gagna à pied l'hôtel de police de Sundbybergsvägen en se disant qu'aujourd'hui, enfin, elle allait se décider à dire tout haut ce qui la gênait aux entournures dans cette enquête.

Rédacteur: Laurent Greusard mercredi 28 septembre 2022
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page