Paris se lève

Les tennismen professionnels, les chefs militaires, les politiciens, tous sont plus proches de leurs adversaires que de quiconque dans le monde extérieur. Un policier en vacances parlera plus volontiers métier avec un voleur, qu'il ne causera d'épargne-logement avec son voisin de palier. De même Emil Grossbarger était déjà plus proche de Baron Chase qu'il ne le serait jamais de Sir Denis Lambsmith, et Sir Denis admit le fait avec un inévitable pincement d'envie et une répugnance à s'en aller.
Donald Westlake - Kahawa
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Mordew
Avec Alex Pheby et son roman Mordew, nous sommes dans un univers particulier avec un monde médiéval à ce ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 28 novembre

Contenu

Roman - Policier

Paris se lève

Urbain - Procédure - Attentat MAJ mercredi 28 septembre 2022

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19,9 €

Armand Delpierre
Paris : Plon, septembre 2022
474 p. ; 23 x 14 cm
ISBN 978-2-259-31219-6
Coll. "Suspense thriller"

Semaine de crise dans un commissariat

Pierre-Louis Madec est un officier de police qui vient de quitter la Bretagne où il était en poste pour gagner sa nouvelle affectation en région parisienne. Il a laissé en arrière son compagne, et découvre un commissaire qui surveille les chiffres et les statistiques, un officier en perte de vitesse plus soucieux de maintenir l'alcool au bord de son travail et chargé des "petites enquêtes", une autre angoissée par les actions de son mari, qui est dans le RAID, et enfin un autre qui a du mal à accepter ce nouveau collègue qu'il pressent concurrent. Une équipe rien de plus normale . Il vient donc de prendre son service et nous sommes au début de 2015. À peine arrivé, Pierre-Louis Madec va être placé sur deux affaires sensibles. D'une part, on vient de découvrir une femme morte dans son appartement. Elle a été assassinée puis son corps lardé de coups de couteau. D'après un témoin, elle aurait eu peur de son fils. Or ce dernier, un footballeur américain, semble être hors de cause même si son alibi apparait fragile (il était en train de fumer des pétards avec un ami ce qui est difficile à avouer). D'autre part, on vient de retrouver une jeune femme violée et hagarde (sans doute droguée au GBH) dans un parc à proximité d'une cité. Elle ne se rappelle de rien, sinon par flashs incohérents et sombre, malgré l'entourage de sa mère, dans la psychose et les envies de suicide. Or, chaque démarche policière pour répondre à ce crime, ne peut que ranimer des souvenirs pénibles et traumatisants. Tandis que les équipes luttent pour obtenir des réponses et découvrent à l'aide d'indices trouvés sur la scène de crime des suspects dans l'affaire de meurtre, que les caméras vidéo offrent quelques pistes pour retrouver les violeurs, les policiers doivent également faire avec les demandes ministérielles, surtout qu'au plein milieu de leur travail, arrivent les attentats de janvier (contre Charlie hebdo et l'Hyper Cacher de la porte de Vincennes) qui les détournent obligatoirement de leurs enquêtes.

Partant d'une intrigue assez classique - la vie quotidienne d'un commissariat avec ses personnalités diverses -, Paris se lève, d'Armand Delpierre va jouer une partition légèrement différente. Si les protagonistes ont des soucis personnels, ceux-ci ne les submergent pas au point de virer dans la folie ou les débordements. Cela ne transforme pas le récit en douceur mais replace l'enquête et le travail au centre du roman. Mais ça n'empêche pas les policiers d'avoir un caractère bien trempé et parfois de passer outre les ordres et volonté ministérielle pour faire leur métier. Le roman constitue une sorte de suite lointaine aux aventures décrites par Ed McBain dans sa série du "87e District" (autour de l'inspecteur Steve Carella), avec des personnages bien dessinés, deux histoires policières décrites avec soin dans leurs différentes étapes, et les interactions avec la vie de la cité. Le tout révèle une plume alerte, intéressante et Armand Delpierre s'avère être un romancier qu'il va falloir suivre dans ses futurs développements afin de voir s'il confirme tout le bien que provoque ce premier essai.

Citation

Ils avaient besoin d'explorer d'autres zones d'ombre de la vie de la victime, avec un témoin de bonne volonté si possible. Matthieu n'était pas un suspect pour l'instant : officiellement, il coopérait avec la police.

Rédacteur: Laurent Greusard mercredi 28 septembre 2022
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page