Le Secret de la cité sans soleil

On disait de lui bien des choses – un mercenaire sans âme, un orfèvre du péché, le bras droit du mal – mais il n'était rien de tout ça. Le Président offrait simplement à ses clients l'occasion de réaliser leurs souhaits, sans risques ni conséquences fâcheuses ; si l'humanité avait par nature une inclinaison au péché, il n'y était pour rien.
Dan Brown - Inferno
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Mordew
Avec Alex Pheby et son roman Mordew, nous sommes dans un univers particulier avec un monde médiéval à ce ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 28 novembre

Contenu

Roman - Thriller

Le Secret de la cité sans soleil

Ésotérique - Scientifique - Complot MAJ jeudi 13 octobre 2022

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Réédition

Tout public

Prix: 19,9 €

Gilles Legardinier
Paris : Flammarion, octobre 2022
480 p. ; 21 x 13 cm
ISBN 978-2-08-142062-5

Alchimistes, hérétiques et Templiers

Le narrateur et son ami Nathan sont en train de faire du sport lorsqu'ils sont victimes d'un attentat : une bombe explose. Même s'ils s'en sortent, le narrateur est caché et un cadavre présenté au public. Quelques jours plus tard, il va retrouver quand même son ami Nathan qui dès sa sortie de l'hôpital a de nouveau été attaqué. Pourquoi tant de haine ? Tout simplement parce que le narrateur est l'un des chefs d'une société secrète qui travaille depuis des siècles. Il y a très longtemps, les Templiers, alliés aux Cathares, multipliaient les travaux scientifiques et avaient découvert de nombreux secrets de la nature. Leurs laboratoires, disséminés dans de multiples endroits, sont restés clos durant des années. Mais leurs successeurs ont lu certains documents, ont cherché et trouvé les différentes cachettes afin de faire revivre cette ancienne science. Seul problème : leur groupe s'est depuis longtemps scindé en deux branches. L'une qui entend offrir à l'Humanité les bonnes inventions et dissimuler les mauvaises, l'autre qui s'appuie sur des mouvements criminels et qui entend tout découvrir et vendre au plus offrant. Et comme une nouvelle vague de recherches allait être lancée par le second groupe (les"méchants"), l'un de leurs leaders a décidé de gagner du temps en déstabilisant les "gentils" en planifiant la mort de l'un de leurs meilleurs spécialistes. Mais le plan a échoué et les deux groupes vont se retrouver autour des ruines de Montségur. Sous le château, de multiples couloirs, caches secrètes, villes souterraines, protégées par des pièges : les anciens y ont sans doute laissé des grands secrets. Les méchants sont en train de dynamiter le coin pour accéder à la ville. Malgré les risques, le narrateur et son ami vont tenter de trouver les inventions cachées et d'empêcher les autres de s'en emparer.

Une postface bienvenue explique les ressorts de ce roman qui a dans les faits été la premier essai de Gilles Legardinier. Un roman qui a déjà été publié en 1996. Retravaillé, il ressort à présent car l'auteur dit avoir un rapport sentimental avec ce texte. S'appuyant sur des notions ésotériques très classiques - avec les Templiers qui possèdent de grands secrets alchimiques, et les Cathares à toutes les sauces (qui ont sans doute été l'un des mouvements sur lequel on a le plus glosé, même si imaginer qu'il y eut des liens entre eux semble un peu forcé). Gilles Legardinier évoque en outre le rapport avec les Égyptiens et les Mayas - comme dans les grands livres des années 1970 sur les mystères du monde, les grandes énigmes et les OVNI. Sinon, le roman raconte une quête, des dangers en tous sens, des labyrinthes, des caches secrètes : tout ce qui pourrait construire un jeu vidéo de qualité. Beaucoup de mouvements, d'allers-retours, de coups de feu, le tout avec des personnages qui ressemblent plus à des êtres mythiques qu'à de réels êtres de chair et d'os et dont les motivations et les réseaux restent peu esquissés au profit de jeu de cache-cache dans les villes souterraines qui courent sous les montagnes. Il faut avoir gardé une grande âme d'enfant pour apprécier à sa juste valeur ce roman.

Citation

Ce jour-là, nous avions parlé du fait que les hommes sont en guerre les uns contre les autres depuis la nuit des temps. Certains se battent pour eux-mêmes, pour l'argent, pour ce qu'ils croient être le pouvoir.

Rédacteur: Laurent Greusard jeudi 13 octobre 2022
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page