La Nuit était chez elle

John Costello devint le genre de personnes qui se rassurent par des petits rituels : il compte, il fait des listes. Il n'a pas peur la nuit, car il porte en lui toute la nuit dont il a besoin. Dans la rue, il ressemble à des millions d'autres gens.
Roger Jon Ellory - Les Assassins
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Mordew
Avec Alex Pheby et son roman Mordew, nous sommes dans un univers particulier avec un monde médiéval à ce ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 28 novembre

Contenu

Roman - Policier

La Nuit était chez elle

Enquête littéraire - Assassinat - Presse MAJ jeudi 20 octobre 2022

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 20 €

Laurent Queyssi
Paris : Alibi, octobre 2022
236 p. ; 22 x 14 cm
ISBN 978-2-491506-55-1

Vivre à crédit

Alexandre Lolya est un journaliste échotier dans une petite ville du Sud-Ouest. Il couvre les événements locaux, quand il est envoyé auprès de la veuve d'un écrivain qui se plaint d'avoir été cambriolée. Il discute avec elle puis avec les gendarmes chargés de l'affaire qui lui disent qu'une série de vols est en cours dans la région mais qu'ils n'ont pour l'instant aucune piste. Il s'en moque un peu car il doit aussi s'occuper de son cousin, un homme marginal qui vivote et loge dans son camion, sillonnant la France pour des petits boulots, le principal étant de vider des maisons pour gagner un peu en brocantant. Là, il vient dans la région car un homme avait hérité de la maison de son oncle. Il ne s'en occupait pas trop mais des inondations ont précipité les choses et il a envoyé le cousin pour récupérer le maximum d'affaires et mettre en sécurité le reste avant que la maison ne soit sous les eaux. Alors, les deux cousins se rendent sur les lieux et prennent ce qu'ils peuvent, posent à l'étage le reste. Mais alors qu'ils viennent de déjeuner, ils découvrent que deux individus sont en train de fouiller leur camionnette et veulent voler une lampe. Ils parviennent à les faire fuir, et une connaissance qui est passée par la case prison leur dit que les deux voleurs sont les frères Quintana, deux dangereux. Et puis, dans les affaires ramassées, les deux cousins découvrent un manuscrit qui a tout l'air d'être le document original de Mort à crédit, de Louis-Ferdinand Céline ! Ils le déposent chez un notaire. Mais ce dernier est cambriolé à son tour et son clerc assassiné. Entre les pluies qui continuent, menacent les maisons et bloquent les communications, les deux cousins, entre deux amourettes, vont essayer de découvrir la vérité sur ces vols et ce meurtre.

Roman centré autour d'un personnage qui raconte l'histoire à la première personne, La Nuit était chez elle joue sur deux enquêtes qui pourraient se recouper ou pas. Le personnage principal n'étant pas policier, ni même détective, mais journaliste pour la presse quotidienne régionale, la part du quotidien (son métier de pigiste, ses amours compliquées, sa vie avec ses amis), la description d'une région avec ses charmes et ses pièges (le journal local, les marchés, les petits restaurants, les amours difficiles de gens qui se connaissent tous et ont peur du qu'en dira-t-on, les problèmes d'argent des uns ou des autres, la boîte de nuit échangiste, etc.) sont une évocation sensible qui crée un décor crédible pour les aventures d'un détective amateur qui prend plus de coups qu'il n'en donne. L'intrigue de Laurent Queyssi, bien montée et construite, reste de forme classique, mais le soin apporté aux personnages secondaires, à la description, au rendu de l'atmosphère emportent la conviction du lecteur qui trouve beaucoup de plaisir à lire une histoire policière intelligente.

Citation

J'ai encore reculé d'un pas avant de me retrouver dos au mur. Je me suis laissé glisser jusqu'au sol où je n'ai même pas essayé de retenir mes larmes.

Rédacteur: Laurent Greusard jeudi 20 octobre 2022
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page