Les Lunettes de sommeil

C'était le début du mois de décembre, le jour de la Sainte-Barbe pour être précis. Dans mon travail, on doit se rappeler ces choses. Lors des jours qui précèdent la célébration d'un saint une relique de celui-ci vaut deux fois plus qu'à n'importe quel autre moment de l'année. Et la demande en reliques ne cessait de croître, tant les gens avaient besoin d'espoir.
Karen Maitland - La Compagnie des menteurs
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Mordew
Avec Alex Pheby et son roman Mordew, nous sommes dans un univers particulier avec un monde médiéval à ce ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 28 novembre

Contenu

Roman - Policier

Les Lunettes de sommeil

Enlèvement - Guerre - Assassinat MAJ vendredi 25 novembre 2022

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 16 €

Raphaël Guillet
Favre, novembre 2022
262 p. ; 22 x 14 cm
ISBN 978-2-8289-2020-3
Coll. "Thriller"

Lente et patiente construction d'un puzzle

Avant d'être policière, Alice Ginier, jeune fille, vivait avec son frère. Mais ce dernier est mort très jeune dans un accident provoqué par une voiture. Depuis, ce deuil ne la quitte pas. Aussi, quand un autre jeune homme cycliste est tué à son tour par un 4X4 qui prend la fuite, ce passé lui revient et elle veut en savoir plus. Heureusement, un témoin a pu donner quelques informations sur l'accident. D'après lui, ce serait même un crime car la voiture a dévié de sa trajectoire pour faucher la victime. Les quelques éléments dont on dispose sur le véhicule permettent de remonter jusqu'à un autre jeune homme, fils d'un diplomate bosniaque, qui a quitté le pays et s'est réfugié dans son pays, soi-disant parce qu'il est en train de mourir d'une maladie grave qui le fait finir sa vie dans une bulle pour gagner quelques semaines ou mois de vie. Alice doute de la véracité de cette histoire et parvient à prendre quelques jours de vacances pour se rendre à Sarajevo. Là, elle découvre une ville qui continue à essayer de panser ses plaies. Avec l'aide de locaux, elle parvient à joindre des connaissances du chauffard, mais il semble bien qu'il soit innocent. En parallèle, Alice apprend que la voiture impliquée dans l'accident vient d'être retrouvée incendiée en Suisse, et avec un passager brulé à l'intérieur, un jeune dealer (ce qui complique les choses puisqu'il était entre autre le dealer d'une jeune femme témoin de l'accident). Et, pendant ce temps, Alice apprend également que sa mère a été enlevée par des mystérieux inconnus qui lui ont demandé de prévenir sa fille d'arrêter ses investigations. Ces hommes semblent liés eux aussi à la filière bosniaque, mais Alice se pose beaucoup de questions sur les faux témoignages, les fausses pistes et il lui faudra tout le minutieux travail de recherche policière pour comprendre la vérité.

Deuxième volet autour d'une policière qui oscille entre vie familiale, naïveté par instants et recherche obstinée de la vérité, Les Lunettes de sommeil continue avec soin la description d'un personnage, d'un métier, de la quête journalière des investigations, des démarches sans fin pour recouper des pistes, trouver des indices. Avec en plus dans ce volet, des pages intéressantes autour de la Bosnie et de la guerre (que l'auteur, Raphaël Guillet, a vécu comme journaliste). Le roman se déploie avec lenteur, prenant son temps pour raconter tous les aspects privés et publics de l'acteur central. On y retrouvera les mêmes tonalités que dans Doux comme le silence, le premier volet, un sens de l'intrigue, des fausses pistes où le lecteur se perd, des descriptions de la ruralité suisse de bonne facture, pour une série, un peu à part, un peu dans une ambiance feutrée de feuilletons de France 3, mais avec un charme certain.

Citation

La déception était inhérente à la vie comme l'oxygène au corps humain, conclut Alice. Tout le monde avait été déçu ou meurtri dans cette affaire, à commencer par les parents de Safet Mesic.

Rédacteur: Laurent Greusard vendredi 25 novembre 2022
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page