22 v'là les flics

Elle s'empara d'un bougeoir, examina la blessure béante à la gorge, l'eau écarlate du bain et se laissa choir sur le lit qui jouxtait la cheminée.
Michèle Barrière - Souper mortel aux étuves
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Éclipse totale
Harry Hole a été exclus de la police, ce qui ne l'empêche pas de couler des jours heureux, bouteille ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 27 février

Contenu

Nouvelle - Policier

22 v'là les flics

Psychologique - Social - Procédure MAJ mardi 06 décembre 2022

Note accordée au livre: 4 sur 5

Poche
Inédit

Tout public

Prix: 9,9 €

Collectif
Préface d'Olivier Marchal
Éric Oliva (nouvelle)
Luc Watteau (nouvelle)
Danielle Thiéry (nouvelle)
Frank Klarczyk (nouvelle)
Éric Dupuis (nouvelle)
Pierre Pouchairet (nouvelle)
François Langer (nouvelle)
Patrick Nieto (nouvelle)
Ivan Zinberg (nouvelle)
Jean-Marc Souvira (nouvelle)
Rémy Lasource (nouvelle)
Jean-Marc Bloch (nouvelle)
Emmanuel Varle (nouvelle)
Christophe Guillaumot (nouvelle)
Paul Merault (nouvelle)
Olivier Damien (nouvelle)
Lionel Olivier (nouvelle)
Didier Fossey (nouvelle)
Jean-François Pasques (nouvelle)
Sacha Erbel (nouvelle)
Christophe Gavat (nouvelle)
Paris : Lajouanie, octobre 2022
440 p. ; 18 x 11 cm
ISBN 978-2-37047-211-3
Coll. "Lajouanie poche"

Bonne action, bonne lecture

Voici un recueil qui a le mérite de sa thématique : les auteurs sont des policiers, anciens ou nouveaux, en pleine force de l'âge ou à la retraite, en activité ou l'ayant quitté, mais tous ont déjà couché des pensées sur les feuilles et écrit des polars. Comme leurs nouvelles sont destinées, en partie, a offrir de l'argent aux orphelins de la police, la quasi-totalité des nouvelles va évoquer des affaires liées à l'enfance, aux petits enfants, qu'ils soient de simples témoins, des victimes ou parfois des coupables. Évoquons de suite deux nouvelles qui s'écartent un peu des autres, mais sont aussi intéressantes : "Sur un air de guitare", de François Langer, remonte dans le temps pour raconter l'histoire d'un policier chargé d'arrêter des cambrioleurs et qui va se lier à des gitans, principales cibles de la police en ce cas pour trouver le vrai coupable, au cœur d'une reconstruction historique intelligemment menée et, d'autre part, "Men-tensel", de Jean-Marc Souvira, qui évoque une histoire fantastique dans une version différente du "Hollandais volant" (le vaisseau fantôme), avec cet équipage chargé de faire le tour du monde pour récupérer les âmes perdues des marins. Évocation fine et sensible. Pour le reste, toutes les nouvelles se passent de nos jours et présentent les enfants ou leurs parents pris dans le piège de la violence, qu'elle soit individuelle (mon père me frappe) ou collective (l'histoire d'une prostituée africaine coincée dans un coin de la France et qui va essayer de s'en sortir). Ce qui ressort principalement, outre l'empathie des policiers c'est bien la dureté de leur métier (avec même des évocations rudes comme celle d'un policier qui oscille constamment entre sa vie familiale et le besoin de se suicider pour arrêter de côtoyer cette souffrance). Certains font un pas de côté comme la subtile Danielle Thiéry avec un texte qui joue sur les mots compris par un enfant et qui vont l'emporter loin. Mais l'ensemble des textes vaut le détour, et prouve que, contrairement au proverbe entendu, les bons sentiments peuvent faire de bonnes histoires. La noirceur des situations, la façon dont la société traite ses enfants, les policiers qui essaient de vivre malgré tout, tout concorde pour faire de ce recueil un recueil sans faux pas et une excellente initiative qui, en plus, est une suite de nouvelles policières de qualité.

NdR - Le recueil comporte les nouvelles suivantes : "Les Mouettes", de Jean-Marc Bloch, "Ruben, d'Olivier Damien, "Une si belle journée", d'Éric Dupuis, "La Petite", de Sacha Erbel, "Zippo", de Didier Fossey, "Entre deux tours", de Christophe Gavat, "En lettres dorées", de Christophe Guillaumot, "V.I.F.", de Frank Klarckzyk, "Sur un aire de guitare", de François Langer, "L'Obscurité dans nos cœurs", de Rémy Lasource, "Nous pensons donc nous sommes", de Paul Merault, "Si j'avais su...", de Patrick Nieto, "Briser les verrous de ma mémoire", d'Éric Oliva, "La Nuit porte conseil", de Lionel Olivier, "Qu'est-ce que je vais bien pouvoir dire aux enfants ?", de Jean-François Pasques, "Devenir une tueuse", de Pierre Pouchairet, "Men-tensel", de Jean-Marc Souvira, "Le Poids des mots", de Danielle Thiéry, "Engrenage", d'Emmanuel Varle, "Cosette au coin du feu", de Luc Watteau & "Quand je serai grand", d'Ivan Zinberg.

N. B. Une partie de la vente est reversée aux orphelins de la police.

Citation

Si j'étais plus grand et plus fort, j'aiderais maman tout seul et je ne laisserais plus jamais papa la toucher. La bagarre se poursuit. Les coups, les claques, les pleurs. Soudain un hurlement transperce tout sur son passage.

Rédacteur: Laurent Greusard mardi 06 décembre 2022
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page