Le Dernier jour

Dans l'esprit des deux jeunes femmes, le combat a déjà commencé. Elles se dévisagent d'un air mauvais. Plus la moindre lueur amicale ou seulement complice au fond de leurs regards devenus durs et froids. Elles sont désormais de simples adversaires, des ennemies. Une seule en sortira vainqueur.
Marie-Alix Thomelin - Fight Girls. 1, Tokyo's tournament
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Boix-aux-Renards
Le titre du nouveau roman d'Antoine Chainas désigne un lieu, un lieu étrange, un lieu de contes et de...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 31 janvier

Contenu

Roman - Policier

Le Dernier jour

Enlèvement - Assassinat - Complot MAJ jeudi 08 décembre 2022

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19 €

Arthur Rogé
Lyon : Le Gros caillou, octobre 2022
284 p. ; 22 x 15 cm
ISBN 978-2-494202-00-9

Le moment où tout s'effondre

Le narrateur est un homme au lourd passé. Abandonné à sa naissance, il ne sait qui sont ses parents et a failli basculer dans la voyoucratie. Mais, avec l'aide de son père d'accueil, il est entré dans les métiers de la plomberie, s'est marié, a eu une fille, a divorcé puis est devenu un riche entrepreneur. Aujourd'hui, il est en passe de devenir encore plus riche en rachetant une entreprise concurrente dont le patron est vieillissant. Avec sa nouvelle compagne, il a eu un fils qu'il chérit. Pendant ce temps, son ex-femme s'est mise en ménage avec un de ses chefs de chantier. Un soir, il entend du bruit dans sa maison et est assommé. Au réveil, il découvre sa femme assassinée, torturée alors que ses deux enfants ont disparu. Pourquoi ? Y aura-t-il demande de rançon ? Pourquoi son ex-femme est elle si virulente ? Pourquoi son nouveau compagnon a-t-il disparu en laissant en plan le chantier dont il s'occupait ? Le commissaire Verchère, qui est à quelques jours de la retraite et essaie de maintenir son travail malgré la mort d'une policière et amante des années plus tôt qui mine encore son moral, va essayer d'aider le patron à faire face. Pendant ce temps, les journalistes dégotent des faits passés qui jettent un regard différent sur le parcours de l'entrepreneur qui, malgré tout, cherche à retrouver ses enfants. Tout devient encore plus compliqué lorsque le chef de chantier est retrouvé pendu, avec des liasses de billets laissées par l'entrepreneur dans sa poche...

Le roman d'Arthur Rogé est construit autour du père et de ses angoisses. L'auteur parvient à rendre parfaitement comment petit à petit l'impuissance le gagne, comment il a le sentiment que nous sommes bien face à un ennemi qui a tissé une toile qui le mène petit à petit vers une fin programmée d'avance. Le suspense et l'angoisse, accentués par l'enlèvement des enfants, sont décrits avec soin et le lecteur ne peut arrêter sa lecture jusqu'à la résolution de l'affaire, résolution difficilement trouvable par un lecteur, même attentif. En effet, Arthur Rogé a concentré son récit autour du personnage central et les acteurs secondaires restent lointains et, parmi eux, le coupable. À trop vouloir embrasser, l'auteur ajoute des chapitres finaux qui continuent la trajectoire des personnages, mais cette fin est moins réussie, sans doute, parce que la montée de la tension a tellement convaincu que ce supplément apparait comme plaqué. Il n'en reste pas moins que pour un premier roman qui est en même temps la première publication d'un nouvel éditeur, c'est une excellente surprise.

Citation

Je lâche la main de ma Jeanne. Elle retombe sur le lit. Lourde et morte. Je sors de notre alcôve d'amour qu'elle avait décoré de tous les endroits où nous avions voyagé. Je chiale. Je n'arrête pas de pleurer. J'ai peur. Je suis effrayé, terrorisé.

Rédacteur: Laurent Greusard jeudi 08 décembre 2022
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page