Au premier regard

Que nous laissent ceux qui vont s'en vont ?
Jean-Christophe Gérard - Le Bûcher de la salamandre
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Boix-aux-Renards
Le titre du nouveau roman d'Antoine Chainas désigne un lieu, un lieu étrange, un lieu de contes et de...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 31 janvier

Contenu

Roman - Thriller

Au premier regard

Social - Tueur en série - Rural MAJ mercredi 04 janvier 2023

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 22,9 €

Lisa Gardner
When You See Me - 2020
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Cécile Deniard
Paris : Albin Michel, janvier 2023
474 p. ; 23 x 16 cm
ISBN 978-2-226-45513-0
Coll. "Thrillers"

Cadavres qui réapparaissent à la pelle

Flora Dane a été une jeune femme insouciante, jusqu'à ce qu'elle soit enlevée et devienne l'esclave sexuelle de Jacob Ness. Au moment de son arrestation, ledit Jacob a donné son revolver à Flora qui l'a abattu. Depuis, elle travaille avec Kimberly Quincy et la commandante D.D. afin d'arrêter d'autres tueurs en série. Avec eux, Keith, un spécialiste des ordinateurs, capable de percer les secrets informatiques des tueurs. L'histoire débute lorsque des promeneurs, qui sont allés effectuer une randonnée dans les montagnes de Géorgie, découvrent des restes d'os humains. Peu à peu, les services concernés qui font des fouilles mettent à jour un véritable charnier. Or, Jacob Ness passé une partie de sa vie à proximité de ces montagnes. Il pourrait bien s'agir des restes de ses premières victimes avant qu'il affine son mode opératoire. En bas de la montagne, un petit village, avec ses paysans, ses notables, son marchand de quad et son shérif qui appelle à l'aide le FBI. Voilà donc les quatre personnages, Flora, D.D., Kimberly et Keith, venant sur place pour enquêter et essayer de voir ce qui se passe. Flora, peu à peu, se souvient de son enlèvement et reconnait une partie des lieux, appuyant que, sans nul doute, Jacob Ness a bien utilisé ce coin perdu pour commettre ses méfaits. Mais en rencontrant le maire et son épouse, également propriétaires de l'hôtel local, les policiers commencent à se poser des questions. En effet, les patrons ont une domestique jeune et muette qui semble avoir des choses à communiquer et ressemble plus à une esclave qu'à une nièce orpheline, prise par charité. De même, des pressions se font sur les gens du coin et ceux-ci sont fermés et ne disent rien, comme si tout le monde savait des choses mais se taisait. C'est dans cette atmosphère lourde et pesante que les enquêteurs, entre patrons d'hôtel qui ne veulent plus les héberger, témoins qui meurent mystérieusement ou se suicident, fouilles qui permettent de découvrir de plus en plus de corps, vont devoir progresser.

Reprenant des personnages apparus dans des romans précédents, Lisa Gardner nous offre une enquête classique : des policiers viennent dans un coin paumé afin de travailler et réveillent des "vieilles histoires", provoquent des inimitiés au milieu d'une population, au mieux indifférente, au pire hostile. Le récit alterne les protagonistes (et en italique, les pensées de la jeune domestique muette qui permettent au lecteur d'en savoir beaucoup plus que les policiers). Construisant son intrigue de manière classique et efficace, dans une lente montée vers l'horreur et les détails qui explicitent à la fois les cadavres découverts et le rapport complexe avec le tueur en série mort, Lisa Gardner nous offre un roman intelligent et intéressant qui, sans renouveler le genre, en offre une variation agréable et très satisfaisante.

Citation

J'entends des hurlements au loin. Les coyotes, qui chantent les uns pour les autres dans le désert. Ça fait frissonner ma mère, mais moi j'aime bien ces chants. Je voudrais pouvoir renverser la tête en arrière et lancer la même plainte mélancolique.

Rédacteur: Laurent Greusard mardi 03 janvier 2023
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page