Dans les murmures de la forêt ravie

Un crime sera commis pendant la première messe.
Georges Simenon - L'Affaire Saint-Fiacre
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Boix-aux-Renards
Le titre du nouveau roman d'Antoine Chainas désigne un lieu, un lieu étrange, un lieu de contes et de...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 31 janvier

Contenu

Roman - Noir

Dans les murmures de la forêt ravie

Psychologique - Disparition - Rural MAJ mardi 10 janvier 2023

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 13,8 €

Philippe Alauzet
Rodez : Le Rouergue, janvier 2023
110 p. ; 21 x 14 cm
ISBN 978-2-8126-2415-5
Coll. "Noir"

Un loup comme révélateur

Agnès est une jeune fille, à la campagne. Sa mère a disparu depuis quelques années, disparu au sens propre du terme puisqu'elle a quitté le village et n'a plus donnée signe de vie. Agnès a continué à grandir au village, entamant une liaison compliquée avec Pal, l'ouvrier agricole de la famille. Son père s'appelle Jean et ne sait pas tout ce qu'il se passe dans la chambre de sa fille. Ce qui l'inquiète, de toute façon, c'est l'arrivée dans leur région, qui s'occupe plus de moutons et de brebis, de loups qui commencent à décimer les troupeaux. Avec les autres membres du village, il décide de partir en chasse afin de liquider ces prédateurs. Mais Agnès se joint à lui pour aller dans la forêt. Ce trajet de quelques heures qui va s'éterniser sur une nuit sera l'occasion pour le père et la fille de découvrir beaucoup de choses sur leur façon de voir le monde et sur leur passé commun.

Un résumé court pour un texte qui l'est autant. Mais ce côté court n'empêche pas la densité et la qualité : le roman est une évocation sensible d'une relation familiale, de la vie rude dans les campagnes, avec un père taiseux, un amoureux un peu repoussé et une jeune fille qui a du mal à vivre. S'appuyant sur une description fine de la nature, des atmosphères autour du rapport avec l'animalité, la sauvagerie, la part incompressible de notre humanité, le texte de Philippe Alauzet joue sur la poésie des lieux, la tension entre la beauté de la nature et ses dangers éventuels, dans un récit resserré, un gros plan sur ses deux personnages centraux, dans une évocation qui a décidé de jouer sur la brièveté comme gage de force, et de ce point de vue c'est une réussite, très littéraire et très forte, liée au noir par la psychologie de ses personnages et leurs liens avec le monde.

Citation

Au début, ça avait résonné contre la tôle, puis les carcasses s'étaient entassées les unes sur les autres avec un bruit sourd de sacs et de carton. Dans cette benne, il n'y avait pas seulement l'outil de travail de baron, il y avait surtout sa motivation, son courage, son goût pour cette vie-là.

Rédacteur: Laurent Greusard mardi 03 janvier 2023
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page