1795

Comme tous les passionnés, René et Georgette s'endormaient en pensant à leur enquête et se réveillaient en cherchant des indices sous les plumes de leur nuit de sommeil.
Nadine Monfils - À Knokke-le-Zoute !
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Éclipse totale
Harry Hole a été exclus de la police, ce qui ne l'empêche pas de couler des jours heureux, bouteille ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 16 avril

Contenu

Roman - Thriller

1795

Historique - Complot - Émeute MAJ vendredi 10 février 2023

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 24 €

Niklas Natt och Dag
1795 - 2021
Traduit du suédois par Rémi Cassaigne
Paris : Sonatine, février 2023
504 p. ; 22 x 14 cm
ISBN 978-2-35584-841-4

Les mystères de Stockholm

Nous sommes en Suède en 1795 (comme vous pouvez vous en douter). La famille royale est coincée entre un régent et des nobles, chacun essayant de tirer avantage de chaque événement national ou international pour obtenir plus de pouvoir. Suite à une tentative de coup d'État, certains veulent en profiter pour nettoyer les rangs de leurs ennemis et repousser au-delà des limites de la ville de Stockholm les mendiants et autres marginaux qui sont à la fois une honte et une menace. Dans le pays existe aussi une société secrète, fondée par des riches notables afin d'assouvir leurs pulsions. Ceton a été l'un des hommes les plus en vue de ce groupe mais il n'est pas aimé de ses pairs et vient de voir sa fortune disparaître. Il entend monter un spectacle qui lui fera regagner les faveurs de la société secrète et surtout des complicités qui l'aideront à se débarrasser de Winge et Cardell, deux "policiers" intègres qui veulent le faire arrêter. Pour ce faire, il leur faut retrouver Knapp, une jeune femme qui possède la liste des conspirateurs. Ce document pourrait leur servir de sauf-conduit auprès des forces en présence et obtenir la condamnation de Ceton qui a, comme dernier exploit, incendié un orphelinat à la fois pour le plaisir et pour effacer les traces de ses dernières forfaitures.

Ce roman suédois de Niklas Natt och Dag conclut une trilogie (mais sa lecture reste compréhensible de manière autonome) sobrement intitulé 1793, 1794 et 1795. Il se sert comme toile de fond de cette période complexe de l'histoire de Suède. À côté des vicissitudes du gouvernement de l'époque, c'est aussi la pression des forces révolutionnaires françaises et la corruption de la royauté locale qui permettent ce mouvement de révolte. S'appuyant sur une reconstruction historique qui montre que sous les grands fastes flamboyants que l'on imagine dans les palais du XVIIIe se réfugie toute l'horreur et la misère des populations, les abus divers des possédants. Les différents personnages prennent tour à tour le premier plan de l'histoire et la font ainsi avancer dans un récit qui prend son temps car chaque action des uns provoque forcément des contre-réactions des autres. C'est surtout pour son côté historique, pour l'atmosphère noire des scènes, dues aux misères du temps et aux volontés des acteurs de se sortir de situations complexes et malsaines, que le roman devient une bonne lecture.

Citation

J'étais étendue, osant à peine bouger, jusqu'à ce qu'il lève le bras et me montre la plaie rouge à son flanc, et il m'a laissée l'embrasser, j'ai goûté son sang sacré et les lèvres salées de sa plaie m'ont procuré une joie plus grande que toutes celles que j'avais pressées contre les miennes dans ma concupiscence. Puis il m'a prise entre ses bras, en me jurant d'être désormais mon époux, et la plus violente jouissance que j'ai jamais sentie a traversé mon corps comme un ouragan.

Rédacteur: Laurent Greusard lundi 23 janvier 2023
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page