Sangs mêlés

Depuis l'enfance, il abhorre la forêt. Sombre, menaçante. Sans chemin, sans issue. Ici, le Petit Poucet se perd ; le Chaperon Rouge rencontre le loup ; Hansel et Gretel tombent aux mains d'une sorcière anthropophage. Ici, l'assassin enterre ses cadavres en toute impunité ; le pervers aux jumelles à vision nocturne pourchasse l'innocente dans un jeu sadique au résultat couru d'avance. Ici, Benoît devient la proie d'un prédateur invisible mais qu'il devine résistant et déterminé.
Magali Vanhoutte - L'Enfer n'a qu'un visage
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Cité sous les cendres
Dix ans ont passé depuis que Danny Ryan et son fils ont dû fuir Providence et la vengeance d'une fami...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 25 juin

Contenu

Roman - Noir

Sangs mêlés

Social - Urbain - Domestique MAJ mardi 14 février 2023

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19 €

John Vercher
Three-Fifths - 2019
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Clément Baude
Paris : Les Arènes, février 2023
308 p. ; 21 x 13 cm
ISBN 979-10-375-0821-8
Coll. "Equinox"

Le racisme au quotidien

Les lecteurs déjà un peu âgés, ou ayant beaucoup lu, se souviennent peut-être des romans noirs qu'avait écrit sous pseudonyme Boris Vian. Dans J'irai cracher sur vos tombes, l'un d'entre eux, le personnage central était un Noir mais qui, extérieurement, ressemblait à un Blanc, ce qui avait provoqué le ressort de l'intrigue. Dans ce roman de John Vercher, c'est un peu le même cas, sauf que l'auteur n'use pas de parodie. Une jeune femme blanche a vécu avec un étudiant en médecine noir mais, devant la mauvaise volonté du père de la jeune fille, le couple n'a pas tenu et le futur médecin est parti, sans savoir que sa compagne était enceinte. Né avec plus de traits blancs que noirs, Bobby a grandi un peu à part, avec sa mère, alcoolique, qui peine à joindre les deux bouts. Il a pour seul ami un Blanc prénommé Aaron. Un jour, Aaron qui se livre au trafic de drogue, malgré un travail de serveur dans un bar-restaurant avec Bobby, est arrêté et part pour trois ans en prison. À peine incarcéré, il est violé et ne peut s'en sortir qu'en acceptant de se mettre sous la protection d'une fraternité aryenne. Puis, il sort de prison et retrouve son travail et son ami. Un soir, dans le bar, des Noirs les provoquent, certains évoquant les viols dont a été victime Aaron. En sortant, ce dernier laisse un Noir le rejoindre puis le frappe sauvagement avant de partir avec Bobby qui ne sait quoi faire. La victime est alors emmenée à l'hôpital où elle sera vainement prise en charge par le médecin noir dont nous parlions plus haut. Ce dernier est d'ailleurs en train de divorcer de sa compagne car ils ont échoué à avoir un enfant viable. Perturbé, le docteur va dans un bar de la ville boire un coup et retrouve la mère de Bobby. Un hasar qui les pousse à renouer.

Le récit est noir, très social, et joue sur peu de personnages, sur une surdétermination sociologique : les Noirs et les Blancs ne se mélangent pas, et Bobby considéré comme Blanc est ami avec un Aaron, perturbé, devenu raciste. En quelques heures, tous les éléments qui se sont mis en place durant des années se rejoignent, comme une réaction chimique qui n'attend que cette sublimation pour exploser. La plupart des scènes violentes sont évoquées mais ne sont pas au centre, ne développent pas du voyeurisme. L'intrigue est surtout l'occasion de présenter les personnages et de les faire se croiser ou retrouver. En conséquence, le roman est quelque peu prévisible et tire parfois du côté du mélodrame, ce qui sent une volonté d'attirer une adaptation télévisuelle. Un livre plus léger que d'autres dans la collection "Equinox".

Citation

Il eut beau lui donner deux grandes tapes dans le dos pour qu'il le lâche, Aaron ne fit que serrer plus fort. Il empestait la bière et la sueur. Au moment où Bobby recula, Aaron l'embrassa sur le crâne, Bobby put enfin se détacher et Aaron le regarda droit dans les yeux.

Rédacteur: Laurent Greusard mardi 14 février 2023
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page