Les Compromis

Mrado avait réfléchi. Était blindé d'idées. Perspective à vol d'oiseau. Large perspective. Perspective d'avenir. Projets. Visée d'expansion.
Jens Lapidus - Stockholm noir, l'argent facile
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Éclipse totale
Harry Hole a été exclus de la police, ce qui ne l'empêche pas de couler des jours heureux, bouteille ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 24 avril

Contenu

Roman - Thriller

Les Compromis

Politique - Assassinat - Procédure MAJ mercredi 15 février 2023

Note accordée au livre: 3 sur 5

Poche
Réédition

Tout public

Prix: 9,5 €

Maxime Calligaro & Éric Cardère
Préface de Daniel Cohn-Bendit
Paris : Rivages, octobre 2021
310 p. ; 18 x 11 cm
ISBN 978-2-7436-5469-6
Coll. "Noir", 1103

Coulisse des pouvoirs

Nous sommes à Bruxelles alors que vient d'éclater le scandale des moteurs diesel. Les parlementaires européens s'emparent de ce dossier épineux et une commission doit établir une nouvelle loi pour réglementer ces moteurs ainsi que leur incidence écologique. Émile, un jeune attaché parlementaire d'une députée écologiste, doit l'aider à travailler sur cette loi. Mais alors qu'elle doit mettre la touche finale à ses propositions, elle tombe du haut du bâtiment du Parlement et meurt. Ce qui pourrait être un accident se transforme vite en certitude d'un meurtre lorsque son remplaçant à la tête de la commission est lui aussi retrouvé mort. L'enquête est alors menée avec délicatesse car la police bruxelloise doit aussi transiger avec les prérogatives et le côté hors étatique du Parlement...

Maxime Calligaro et Éric Cardère, les deux auteurs des Compromis, sont des habitués du Parlement européen, et sans doute certains des personnages du roman doivent être inspirés d'acteurs réels de la vie politique et d'autres des hauts fonctionnaires européens. À travers cette crise, cette commission et ces morts, c'est l'occasion de regarder et d'observer le fonctionnement des institutions, de montrer comment tout s'organise de l'intérieur. Tout le processus de création d'une commission, d'une loi éventuelle, des compromis ou compromissions nécessaires pour que les choses avancent (ou n'avancent pas) ainsi que le travail des lobbyistes est analysé avec soin et montre bien les façons de faire. Plus que l'histoire policière proprement dite, c'est tout cette technicité qui est au cœur de l'intrigue. Comme dans les anciens épisodes de la série des "Cinq dernières minutes", le moteur de l'histoire est principalement ce qui serait ailleurs un décor. Mais il serait faux de limiter Les Compromis à un long article journalistique, bien documenté sur le Parlement de Bruxelles et ses luttes intestines. Le regard porté par le jeune attaché parlementaire qui doit à la fois transiger avec ses propres idéaux politiques (ce n'est pas un hasard s'il tombe amoureux dans le cœur de l'intrigue avec une autre attachée parlementaire avant qu'il ne découvre qu'elle travaille pour le Front national) et les nécessaires adaptations pour réussir à faire gagner sa politique (ou obtenir un petit pouvoir supplémentaire dans le Parlement européen) permet de mettre en scène de manière efficace et sérieuse les contradictions, les jeux de pouvoir et la vie normale dans une institution vue de loin et qui gagne à être connue comme elle l'est à travers ce roman. En plus, entre le scandale Diesel et la fin d'une mandature, où l'on voit déjà les premières scissions pro-Macron, le roman s'avère être un bon thriller politique, à la fois fin et intelligent.

Citation

En passant sous le ruban de police, je m'aperçus qu'une feuille de papier était restée collée sous ma chaussure ; c'était une fiche technique sur la directive Diesel que Sandrine avait emportée dans sa chute.

Rédacteur: Laurent Greusard mercredi 15 février 2023
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page