37 fois

Pour moi, le communisme à la sauce stalinienne n'est rien d'autre qu'un fascisme rouge qui menace d'envahir le monde ! Contre lui, l'Amérique est le seul rempart fiable. L'Amérique, son armée... Et surtout sa Central Intelligence Agency. Peu importe les moyens utilisés par celle-ci.
Frank Giroud - La Guerre invisible. 1, L'Agence
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

De neige et de vent
Nous sommes à la frontière entre l'Italie et la France. Dans la montagne, Tordinona, un petit village...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 25 mai

Contenu

Roman - Thriller

37 fois

Psychologique - Énigme - Faits divers MAJ lundi 13 mars 2023

Note accordée au livre: 4 sur 5

Poche
Réédition

Tout public

Prix: 8,6 €

Christopher J. Yates
Grist Mill Road - 2017
Traduit de l'anglais par Pierre Szczeciner
Paris : Pocket, novembre 2020
478 p. ; 18 x 11 cm
ISBN 978-2-266-30025-4
Coll. "Thriller", 17746

Tragédie bucolique

1982. Trois adolescents dans la campagne américaine. Des jeux enfantins et les débuts de l'amour. Deux garçons, Patrick et Matthew, et une fille Hannah. Comme dans une tragédie classique, dans le triangle amoureux, tout le monde aime mais personne n'est payé en retour. Toujours est-il qu'un jour, le drame éclate : Matthew attache Hannah et lui tire dessus à trente-sept reprises. Horrifié, même s'il a été complice, Patrick sauve Hannah (qui ignore tout du rôle tenu par ce dernier) en l'emmenant à l'hôpital. Puis, les trois adolescents se perdent de vue. 2008. Patrick tombe amoureux au premier regard d'une jeune femme rencontrée dans une rue de New York. Il s'agit de Hannah. Ils vivent ensemble, mais Patrick est licencié de son travail, et ne tarde pas à découvrir que son ancien patron est en cheville avec Matthew, devenu riche. Sous couvert d'un pseudonyme, Matthew essaie alors d'engager Patrick. Mais est-ce une volonté de calmer les choses, de renouer ou le début d'un plan diabolique ?

Toute l'intrigue du roman concoctée par Christopher J. Yates se concentre dans ce jeu qui multiplie les allers-retours entre le présent et le passé. Les faits horribles sont décrits au début du livre, puis nous passons à la vie de couple de Patrick et Hannah. Petit à petit, comme les pelures d'un oignon, nous revenons sur les semaines qui ont entouré l'événement fondateur et, à chaque fois, l'éclairage se décale un peu pour montrer une autre histoire, une autre façon d'envisager les éléments. Derrière le fait divers, on voit ainsi s'agiter un monde troublé, des jeunesses sacrifiées, des familles qui ne s'aiment pas ou des relations violentes entre les êtres. Comme il s'agit d'une tragédie, les descriptions et les actions se concentrent sur quelques protagonistes du drame - les trois adolescents, un ancien gardien des parcs naturels, un policier chevalier servant. Si l'on apprécie les histoires qui bougent peu, un soin plus appuyé à décrire le quotidien des personnages, leurs doutes et leurs pensées, le besoin de sacrifice et d'expiation, on pourra trouver un charme discret à un roman qui laisse le temps au temps.

Citation

Chaque fois qu'elle était touchée, elle criait ; un peu plus de dix secondes pour recharger, faites le calcul et vous verrez que ça a dû prendre une bonne dizaine de minutes. Et moi, je suis resté planté là à regarder.

Rédacteur: Laurent Greusard lundi 13 mars 2023
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page