À bout de nerfs

Les quatre hommes se regardèrent, pris de la même pensée : le ou les assassins avaient tenté de disséquer le corps, de le démembrer avant de s'en débarrasser.
Paul French - Minuit à Pékin
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Un moment de doute
L'écrivain américain Jim Nisbet a su créer une œuvre étrange mais finalement assez cohérente dans sa ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 20 mai

Contenu

Roman - Thriller

À bout de nerfs

Arnaque - Disparition - Assassinat MAJ samedi 25 mars 2023

Note accordée au livre: 2 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 20,5 €

James Barnaby
Riom : De Borée, octobre 2019
406 p. ; 23 x 15 cm
ISBN 978-2-8129-2628-0
Coll. "Marge noire"

Des fantômes et des escrocs

Au départ de l'intrigue, il y a une équipe d'escrocs internationaux, qui vivent tranquillement dans l'État d'Israël et qui y mènent des arnaques d'envergure mondiale. Parmi eux, un lampiste, Samuel, qui vient de pousser dans ses ultimes retranchements financiers Murphy, un business man de la City. Mais ce que Samuel ne sait pas c'est que son arnaque est suivie par les services spéciaux anti-criminalité israéliens qui travaillent main dans la main avec leurs collègues américains, dirigés par le brillant Sleuth, lequel attend l'arrivée sur le sol américain de la patronne de Samuel pour arrêter tout le monde. Pendant ce temps, la belle Angelica savoure une bière avec des amis à Londres. Jeune fille au pair, elle a laissé les deux enfants qu'elle garde avec leurs parents, les Murphy. L'un d'eux, Jim, lui a présenté une petite annonce alléchante et juteuse. Mais elle ne veut pas quitter ses patrons pour d'autres parents en mal de gouvernante pour leurs enfants, en Écosse. Cependant, le destin va changer la donne. En rentrant, Angelica et Jim découvrent la police dans la superbe maison : Murphy a abattu ses enfants et sa femme avant de se suicider, pour éviter le scandale dû à ses détournements de fonds... Angelica s'effondre et, pour lui remonter le moral, Jim la conviant d'accepter l'offre en Écosse. Elle s'y rend et découvre de bien sympathiques nobles écossais. Mais la première nuit, alors que les parents se sont octroyés une sortie, le courant électrique saute et au retour de la lumière elle découvre que Jim et les enfants ont disparu... Mise en cause par la police, elle fait appel à son célèbre tonton, l'agent spécial Sleuth qui, arrivé sur les lieux, fait le lien avec sa propre enquête...

Si l'histoire se passe en Israël et dans des pays anglo-saxons, avec des personnages des mêmes nationalités, l'auteur est français et publie sous pseudonyme. Est-ce pour faire international ou par peur d'être reconnu ? Nous ne le saurons pas. Toujours est-il que l'auteur utilise des ficelles tirées des feuilletons et des séries : une Écosse avec alcooliques vantant les whiskies locaux, fées et châteaux hantés, lords décavés et qui vont se pendre dans la lande, tels des personnages de Walter Scott, jeunes arrivistes qui ne veulent plus truander et sociétés secrètes si dangereuses que nous n'en saurons pas plus sur leurs dirigeants. Beaucoup d'éléments un peu tirés par les cheveux, des intrigues qui se recoupent sans réelle cohérence, des personnages qui agissent parfois de manière étrange : si le lecteur est un amateur plus d'intrigues à la Rouletabille ou dignes des feuilletonistes, il pourra avoir une bonne surprise avec ce récit rapide.

Citation

Mademoiselle, vous apprendrez vite qu'il y a des choses avec lesquelles on ne doit jamais plaisanter en Écosse. Sur ce, je vous souhaite le bonsoir. Et il sortit sans un mot ni un regard en arrière.

Rédacteur: Laurent Greusard samedi 25 mars 2023
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page