Château de cartes

À propos de la serpe, maître Garçon évoquera au procès la possibilité que René Taulu, fils des métayers logeant à quelques centaines de mètres du château, soit entré dans le château dans la journée du 24, se soit subrepticement emparé de la serpe pour l'affûter à la meule et soit revenu la nuit pour commettre les assassinats afin de faire inculper Henri Girard.
Nan Aurousseau & Jean-François Miniac - La Serpe rouge
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Cité sous les cendres
Dix ans ont passé depuis que Danny Ryan et son fils ont dû fuir Providence et la vengeance d'une fami...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 25 juin

Contenu

Roman - Policier

Château de cartes

Enlèvement - Corruption - Finance MAJ mardi 28 mars 2023

Note accordée au livre: 3 sur 5

Poche
Réédition

Tout public

Prix: 8,5 €

Miguel Szymanski
Ouro, prata e silva - 2019
Traduit du portugais par Daniel Matias
Paris : J'ai lu, mars 2023
346 p. ; 18 x 11 cm
ISBN 978-2-290-38130-4
Coll. "Roman policier", 13735

Dans un pays gangrené

Marcelo Silva est un ancien journaliste en Allemagne qui a amassé assez d'argent pour se permettre de changer de métier ou même de ne pas en avoir. Margarida, sa meilleura amie, est même prête à l'accueillir à son retour au Portugal. Mais Marcelo Silva est surtout revenu au pays parce qu'on lui a proposé un poste spécial dans une brigade financière à Lisbonne où il sera chargé de lutter contre la corruption. Mais, visiblement, lutter contre la corruption au Portugal ressemble à tenter de vider l'océan Atlantique avec une petite cuillère. Dans une soirée, alors qu'il mange tranquillement, un voisin de table, un célèbre banquier millionnaire, sans doute lié à de sombres opérations, est pris à partie par un homme qui vient d'entrer. Quelques heures plus tard, le banquier disparait, fait prisonnier par une femme qui veut lui faire vider ses nombreux comptes clandestins. Bien entendu, cette disparition fait peur à l'ensemble du monde politico-médiatico-affairiste portugais. Certains, au sein du gouvernement, ont même décidé devant les enquêtes lancées par Marcelo Silva de faire sortir un assassin psychopathe de prison et de l'envoyer sur les traces du journaliste. Quand les événements laissent penser que le banquier disparu était à la tête d'une gigantesque pyramide de Pozzi et que les cadavres commencent à s'accumuler, Marcelo Silva se rend bien compte qu'il risque sa peau.

Le récit de Miguel Szymanski est centré sur un personnage qui a l'air de brasser beaucoup de vent et que l'on ne voit pas travailler beaucoup. De nombreux passages sont consacrés aux personnages secondaires pour créer une fresque par des scènes qui se répondent. De nombreux moments reviennent sur le Portugal comme haut-lieu de la corruption, comme un pays complètement gangrené par la violence et l'argent facile. Le tout constitue une histoire éclatée, où le lecteur doit reconstruire de nombreux passages, doit développer son intelligence pour suivre une intrigue qui joue plus sur cette impression que sur un aspect linéaire avec des indices facilement compréhensibles. De ce point de vue, Château de cartes est un roman policier un peu à part, ressemblant peu à ce que l'on lit d'habitude, avec un personnage central pas forcément aimable, une intrigue en pointillés qu'il faut saisir, comme une œuvre en forme de puzzle qu'il reste à mettre en place. Ceux qui aiment ce genre de romans à la limite du genre y trouveront évidemment leur compte.

Citation

Le système allait imploser tôt ou tard. Au vu des circonstances, cela pourrait arriver vite et à ce moment-là le commandeur avancerait avec son candidat, une figure incontournable de la société portugaise qui attendait le bon moment et le soutien financier nécessaire pour en finir avec le chaos et la décadence morale du pays.

Rédacteur: Laurent Greusard mardi 28 mars 2023
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page