Sarek

Je tombe amoureuse. Je ne suis plus que guimauve. Des cascades de confettis à l'effigie d'Alice Cooper se déversent du ciel. Les altos de Freddie Mercury psalmodiant Bohemian Rhapsody en fond sonore.
Marin Ledun - Salut à toi ô mon frère
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

De neige et de vent
Nous sommes à la frontière entre l'Italie et la France. Dans la montagne, Tordinona, un petit village...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 30 mai

Contenu

Roman - Thriller

Sarek

Psychologique - Énigme - Montagnard MAJ vendredi 31 mars 2023

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 22 €

Ulf Kvensler
Sarek - 2022
Traduit du suédois par Rémi Cassaigne
Paris : La Martinière, mars 2023
528 p. ; 22 x 15 cm
ISBN 979-10-401-1426-0
Coll. "Fiction"

Une partie de montagne

Pour les vieux amateurs des littératures policières, Sarek évoque une île, celle qui sert de cadre à l'intrigue de L'Île aux trente cercueils, de Maurice Leblanc. Mais Sarek est aussi une zone montagneuse du nord de la Suède, une région assez sauvage où les randonneurs s'engagent, à leurs risques et périls, car le climat y est rude, et les difficultés sont nombreuses. Justement, Anna vient d'être retrouvée quasiment morte, en hypothermie, alors qu'elle revenait d'une randonnée dans les environs. Seul problème et non des moindres : elle était partie avec trois personnes. Un inspecteur vient la voir pour prendre son témoignage. Elle raconte alors son voyage : partie avec son compagnon, une amie et son nouveau compagnon, elle s'est rendu compte que ce nouvel homme n'était pas fiable et qu'il lui faisait des avances. Voulant se séparer suite aux tensions, les deux couples ont perdu du temps et, pour revenir, ont dû passer ensemble par des zones dangereuses où la folie de l'homme aurait explosé. Elle aurait, elle, réussi à s'en sortir, laissant trois morts au long du trajet. Mais comme le dit un proverbe latin : "Témoignage d'un seul, témoignage sans valeur." Le policier a des doutes et perçoit des contradictions dans les propos d'Anna. Que s'est-il vraiment passé ?

Le récit d'Ulf Kvensler se déroule en deux grandes parties (agrémentées de quelques retours en arrière). Dans la première, le récit tourne autour du récit d'Anna, ponctué de quelques questions du policier. La seconde propose, à partir d'un retournement de situation, une nouvelle façon d'entrevoir l'histoire racontée et réécrit les mêmes événements, mais avec un œil différent. C'est cet aspect intéressant, intelligent et amené de façon claire, qui emporte la conviction d'un roman, qui très vite, quitte les villes pour raconter une randonnée dans la nature sauvage, une nature de plus en plus sauvage. Ulf Kvensler a réussi son premier roman.

Citation

Vous étiez dans une situation de grande vulnérabilité au Sarek, à peu de chose près entièrement abandonnée à son bon vouloir. On peut comparer cela à une situation de prise d'otages : vous dépendiez d'une personne pour survivre. Et dès lors, il est tout à fait normal, d'un point de vue psychologique, de se plier à la façon dont cette personne voit et décrit les choses. Ce n'est pas forcément conscient.

Rédacteur: Laurent Greusard mercredi 29 mars 2023
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page