L'Endroit le plus merveilleux au monde

La règle c'était qu'à défaut de s'échapper, il fallait se terrer.
Darwyn Cooke - Parker : Fun Island
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Cité sous les cendres
Dix ans ont passé depuis que Danny Ryan et son fils ont dû fuir Providence et la vengeance d'une fami...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 15 juin

Contenu

Roman - Policier

L'Endroit le plus merveilleux au monde

Social - Drogue - Assassinat MAJ samedi 01 avril 2023

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 21,9 €

Elliott Colla
The Happiest Dick on Earth - 2021
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Fabienne Gondrand
Paris : Le Masque, mars 2023
330 p. ; 23 x 14 cm
ISBN 978-2-7024-5097-0
Coll. "Grands formats"

Parc de répulsion

Quel est l'endroit le plus merveilleux du monde ? Pour le narrateur, c'est une métaphore ironique sans doute pour désigner un parc d'attraction qui ne sera jamais nommé (sauf à travers une allusion à une souris, entre autre) où Eddie Wakabayashi, le personnage au centre de l'intrigue, est agent de sécurité. Descendant d'une famille japonaise, vétéran de la guerre du Vietnam, sa réinsertion s'avère compliquée : il ne peut entrer dans les services officiels de la police, mais grâce à son oncle, il a pu obtenir ce poste. Entre deux "promenades" dans le parc, Eddie Wakabayashi drague Cendrillon et la Belle au bois dormant. Il est même presque en ménage avec une femme mariée, mais le mari de celle-ci provoque des scandales en venant crier sous ses fenêtres et en détériorant sa voiture. Sa vie va basculer le jour où il est envoyé dans un coin un peu obscur du parc afin de vérifier si des jeunes drogués ne sont pas en train de fumer des pétards. Lorsqu'il arrive, il déloge effectivement un groupe mais alors qu'il essaie de les arrêter, il découvre un cadavre, celui d'un homme plus âgé, qui avait sur lui des tickets en grand nombre. Pourquoi est-il là ? Pourquoi est-il mort ? Pourquoi le rapport du médecin légiste ne semble pas signaler les blessures qu'il a aperçues ? Beaucoup de "Pourquoi" qui attendent des réponses. Et ce d'autant qu'il avait accepter d'étouffer l'affaire à la demande de son supérieur et avait appelé un ami policier. Mais une autre équipe de policiers ne tarde pas à venir lui chercher des noises car le mort était lié à une affaire de drogue, les tickets d'entrée servant aux dits trafics. Et quand la belle princesse dont est amoureux en secret Eddie Wakabayashi est retrouvée morte d'une overdose, les choses se compliquent encore, surtout que l'agent de sécurité devient lui-même un suspect potentiel.

Le récit d'Elliott Colla se déroule au début des années 1970, et l'ambiance oscille entre l'atmosphère récréative des lieux, la guerre du Vietnam, les débuts de la drogue omniprésente et la fin d'une innocence, symbolisée aussi par ce personnage qui se veut américain mais est rejeté car "trop" japonais. Sur cette ambiance, nous assistons à une histoire classique, autant dans la forme que le fond, avec des personnages décrits avec soin, et une intrigue centrée autour d'Eddie Wakabayashi. L'envers du décor des parcs d'attraction est bien montré, mais si l'intrigue est lancée sur des bases rapides et se conclut avec un dénouement digne d'un roman policier intéressant, le cœur de l'ouvrage souffre un peu trop d'une certaine lenteur. Mais cet aspect déroutant ne doit pas empêcher le lecteur de patienter un peu pour attendre les derniers chapitres qui renouent avec la vigueur du début. Un contexte et un roman intéressants.

Citation

Des tas de gens choisissent ce genre de bouquins en pensant qu'ils vont tomber sur un cadavre au premier chapitre. Les gros lecteurs en particulier pourraient l'exiger dès la première page. J'entends déjà leur voix perçante : 'Il est où mon macchabée ?!'

Rédacteur: Laurent Greusard samedi 01 avril 2023
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page