L'Hallali

Un jeune homme avait été retrouvé mort quai Saint-Bernard. Il s'agissait de Paul Leverrier, vingt ans, fils d'un toubib du Boul'Mich et futur toubib lui-même s'il ne lui était pas venu à l'idée de se balancer un coup de pétard en plein pêche.
Nicolas Barral - Micmac moche au Boul'Mich
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Éclipse totale
Harry Hole a été exclus de la police, ce qui ne l'empêche pas de couler des jours heureux, bouteille ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 29 février

Contenu

Roman - Thriller

L'Hallali

Tueur à gages - Infiltration - Gang MAJ lundi 03 avril 2023

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 21,9 €

Nicolas Lebel
Paris : Le Masque, mars 2023
280 p. ; 21 x 14 cm
ISBN 978-2-7024-5122-9
Coll. "Grands formats"

Proie et chasseur

Yvonne Chen est une ancienne policière qui a été exclu des forces de l'ordre car trop indépendante et parce qu'elle poursuivait un but particulier : trouver qui se cachait derrière un groupe chargé de liquider des gens, un groupe surnommé les Furies. Il s'agit cependant d'une couverture car Bougerol, son supérieur, l'a poussée à agir ainsi, car il sait qu'un certain Alecto, chef du groupe, a envie qu'elle travaille avec eux. En faisant croire qu'elle n'est plus policière, il prévoit qu'elle sera engagée par Alecto. Pour ce faire, il a même tendu un piège et a créé, dans un lieu retiré des Vosges, un client potentiel qui aurait utilisé le groupe des Furies. Tous les participants au piège seront déguisés et il n'y aura qu'à attendre l'arrivée de l'équipe et de son chef pour tous les arrêter dans cet endroit retiré et dont il est impossible de s'échapper. Mais si Alecto contacte Yvonne et l'engage, il lui offre comme première mission d'intégrer le château des Vosges et de répondre à la mission demandée. Tout ne se déroulera évidemment pas comme prévu...

Le nouveau volet d'une série qui oppose Yvonne à un groupe mystérieux la voit prendre contact avec eux, infiltrer le groupe et comprendre un certain nombre de faits. Roman qui joue sur les renversements de perspective, sur le respect des valeurs, L'Hallali se veut aussi un hommage aux éditions du Masque avec ce propriétaire ruiné, ce château peuplé de fantômes, de richesses enfouis dans des caves labyrinthiques, de personnages mis dans des endroits où ils sont coincés, ne savent exactement ce qui se passe et tournent comme des cobayes dans une cage à roue. Nicolas Lebel excelle à raconter des plans cachés dans des plans, chacun connaissant des choses sur son adversaire et transformant les pièges potentiels en armes pour son propre camp. L'Hallali est une très bonne suite d'une série (initiée par Le Gibier et prolongée par La Capture) qui sait ménager le suspense et multiplie avec grâce les rebondissements, et cela dès le début dans une scène violente qui se révélera être autre que ce que l'on pourrait croire. Le tout avec rythme et style. De bien belles perspectives en... perspective !

Citation

C'est la triste vérité, Yvonne. Mes partenaires aiment résoudre les problèmes de façon définitive. Il faut que cela cesse. Mais j'ai un meilleur argument pour vous convaincre de nous rejoindre : au sein des Furies, vous pourrez rendre justice, la vraie, celle qui châtie les méchants et qui gagne à la fin, quand celle des États a échoué, et renoncé à poursuivre des criminels réfugiés hors des juridictions, hors de portée ou protégés par les plus hautes instances, confortablement installés dans leur immunité, dans leur impunité.

Rédacteur: Laurent Greusard lundi 03 avril 2023
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page