La Colère

La femme gisait sur le ventre. Sa coupe au carré bien dégagée sur la nuque – cheveux blonds coloration chêne clair – mettait en valeur le cou gracile dont elle était certainement fière. Silhouette svelte et élancée, pas de blessure apparente côté dos.
Jonathan Kellerman - Crime et délice
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Éclipse totale
Harry Hole a été exclus de la police, ce qui ne l'empêche pas de couler des jours heureux, bouteille ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 15 avril

Contenu

Roman - Noir

La Colère

Social - Vengeance - Assassinat MAJ dimanche 09 avril 2023

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 23 €

S. A. Cosby
Razorblade Tears - 2021
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Pierre Szczeciner
Paris : Sonatine, avril 2023
368 p. ; 22 x 14 cm
ISBN 978-2-35584-896-4

Lutter contre les discriminations

Ike Randolph, noir américain au passé violent, s'est rangé des voitures et dirige une petite entreprise. Il vit avec sa femme en essayant d'oublier son fils qui est homosexuel, s'est marié et a adopté une petite fille. Le compagnon de son fils est un Blanc, fils de Buddy Lee, qui vit mal dans un mobil home qu'il a tout autant de mal à payer et qui voue aussi aux gémonies son fils. C'est alors que les deux garçons sont retrouvés morts, abattus d'une balle dans la tête. Les deux pères ne savent pas quoi penser, mais lorsqu'ils découvrent qu'en plus quelqu'un est venu taguer et détruire la tombe commune de leurs enfants avec des remarques homophobes, ils décident de chercher ce qui s'est passé. Très vite, ils comprennent que la mort de leurs fils est liée à un article que voulait écrire le fils d'Ike, un article lié à Tangerine, une fille qui entretemps a disparu. Et ils se doutent que cette fille est amoureuse d'un homme marié et que c'est ce dernier qui est derrière la mort des deux garçons. Mais cet homme a la mainmise sur un gang de bikers, ce qui va entraîner une suite de coups de feu.

Le roman de S. A. Cosby part sur des bases classiques : un homme abattu parce qu'il pouvait diffuser un secret auquel on ajoute la volonté de vengeance d'un père ici associé au père du compagnon de son fils, victime collatérale du meurtre. Ensuite, La Colère joue aussi sur la différence de statut entre les deux pères, chacun d'une couleur différente mais peu doués pour les relations familiales et ne supportant pas les homosexuels. Le récit va donc appuyer sur le besoin de surmonter ces différences pour organiser leur vengeance. L'intrigue alterne donc l'enquête et les actions des bikers de manière vivante et efficace. Servi par une écriture classique, un sens de la description aiguisée, un ou deux rebondissements qui vont renforcer le suspense et permettre à l'histoire de se relancer, La Colère est un très bon roman.

Citation

Ike eut beau fouiller sa mémoire, il ne se rappelait pas avoir déjà vu des policiers à sa porte au petit matin sans que cela soit synonyme de malheur.

Rédacteur: Laurent Greusard samedi 08 avril 2023
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page