Un sujet brûlant : burn-out aux urgences

Le psy a pourtant raison sur un point : mes actes n'ont pas changé le passé. Par contre, ils ont forgé mon avenir.
Christian Blanchard - Iboga
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

De neige et de vent
Nous sommes à la frontière entre l'Italie et la France. Dans la montagne, Tordinona, un petit village...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 26 mai

Contenu

Roman - Policier

Un sujet brûlant : burn-out aux urgences

Social - Médical - Assassinat MAJ jeudi 11 mai 2023

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 24 €

Franck Mazière
Le Coudray-Macouard : Les Passagères, mars 2023
564 p. ; 21 x 13 cm
ISBN 979-10-94135-73-0

Qui soignera les soignants ?

Marc est un jeune médecin urgentiste, qui veut faire son travail correctement ce qui peut s'avérer difficile avec un supérieur comme Michel, qui ne le supporte pas et cherche systématiquement la petite bête. Il faut aussi dire que marc est un beau jeune homme qui multiplie les conquêtes, y compris parmi les jeunes infirmières que son supérieur convoite. Surtout Marc a quelques soucis : obsédé par le sexe, et ce même s'il cherche l'amour et l'âme sœur, il ne peut s'empêcher de regarder des petites fesses qui passent et plus si affinités, quitte à s'en repentir quelques minutes après. En plus, Marc a une petite voix dans la tête, une petite voix de lui enfant qui lui donne des conseils. Et quand la petite voix n'est pas contente, elle sait le manifester et Marc devient violent. Il vient d'ailleurs de se battre avec un patient qui haussait le ton aux urgences où il travaille. Michel en a d'ailleurs profité pour lui coller un avertissement et une mise à pied. Quant à Marc, cette mise à pied lui permet de passer plus de temps à draguer. Mais la police découvre une femme qu'il a connu complètement découpée en morceaux. Elle hésite entre de nombreux suspects. Il y a Marc, évidemment, mais également son supérieur et un ancien amoureux violent. Alors, bien sûr, Marc pourrait se tenir à carreau, mais la petite voix a d'autres idées...

Le roman de Franck Mazière est volumineux et il prend son temps pour présenter son personnage. Avant que l'on entre dans sa tête et sa possible folie, de nombreux chapitres sont consacrés au métier d'urgentistes, l'auteur étant lui-même membre de cette honorable profession, et il parvient à rendre l'urgence, la rapidité, l'angoisse, le besoin de décider rapidement, qui constituent sans doute, avec la qualité des soins, le centre du métier. Pour le reste, le roman se déroule de manière chronologique, permet au début quelques fausses pistes mais l'ensemble devient vite un focus impressionnant et effrayant autour d'un personnage, particulièrement violent et dangereux. Le récit roule sur cette lancée, de manière logique, comme un caillou qui dévale une pente. Il aurait peut-être gagné à être resserré, l'auteur aurait pu oublier de vouloir trop dire sur son métier, sur les risques et sur la personnalité particulièrement déviante de son personnage. Un sujet brûlant présente les qualités et les défauts d'un premier roman. Mais l'ensemble laisse penser que nous suivrons la suite de la carrière littéraire de Franck Mazière pour voir si tout le bien que nous en pensons de son écriture se confirme.

Citation

L'usine, un surnom renommé du centre de la capitale. Un hôpital, une fourmilière. Une vieille carcasse vivante de béton et de métal surplombée d'une brume grisâtre. La fumée de l'incinérateur de déchets avec sa haute cheminée. Une cité minière du soin.

Rédacteur: Laurent Greusard jeudi 11 mai 2023
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page