Lancaster

Garance Calderon reste un instant immobile devant cette ligne invisible entre la mort et le paysage. Puis, elle la franchit.
Elsa Marpeau - Et ils oublieront la colère
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Cité sous les cendres
Dix ans ont passé depuis que Danny Ryan et son fils ont dû fuir Providence et la vengeance d'une fami...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 18 juin

Contenu

Roman - Thriller

Lancaster

Psychologique - Social - Faits divers MAJ vendredi 12 mai 2023

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19,5 €

Michel Moatti
Bordeaux : Hervé Chopin, mai 2023
334 p. ; 23 x 12 cm
ISBN 978-2-35720-736-3

Dans l'impureté de la vie

Une adolescente, mal dans sa peau, n'ayant que peu assimilé les codes moraux et sociaux. Elle règle les choses par la violence. Violée et prostituée depuis son plus jeune âge par des beaux-pères qui frappaient la mère et la fille, en échec scolaire. Elle se trouve dans ce qui pourrait être sa dernière chance, le Job corps, sorte de maison pour adolescents à problèmes afin de leur trouver une solution les intégrant dans le monde du travail. Elle s'appelle Connie Stotter et s'installe donc dans son nouveau foyer, à Lancaster. Là, elle se prend la tête régulièrement avec Carol Corman, et la haine continue à augmenter. Pourtant Connie pourrait s'occuper autrement surtout avec son nouvel petit ami, Tarabont. Mais ce dernier est membre d'une église amish qui vit en bordure de la ville, en refusant toute modernité. Tarabont est lui aussi par certains aspects une sorte de rebelle qui a du mal à supporter la pression religieuse. L'évêque qui gère la communauté est particulièrement dur. Une communauté qui n'hésite pas à exclure une jeune fille qui a par la suite sans doute été enlevée, violée et tuée, mais pour les Amish elle est parti du côté du Mal et ils ne veulent pas en savoir davantage, ni même que la police ait connaissance de sa disparition. Lorsque Connie entre dans le village des Amish et couche avec Tarabont, les conséquences deviennent extrêmement pénibles. Il risque l'exclusion ce qui désespère son père, lui-même homme à l'écart de la communauté. Et quand Connie se rend compte que l'évêque qui est là est l'un de ses anciens clients (et que d'autres casseroles tournent autour de lui), elle décide de le tuer avec Tarabont. Une fois passés à l'acte, il convient de s'occuper de Carol. Mais ça va être un véritable calvaire surtout quand la police s'en mêlera. Puis, depuis sa prison, Connie hurle qu'elle est responsable et qu'elle veut être exécutée...

Inspiré de faits réels, semble-t-il un peu regroupés pour l'enjeu dramatique, Michel Moatti propose ici un texte étrange qui hésite entre la non fiction et le roman ; qui revient sans cesse sur les éléments, les décrit jusqu'au dégout et présente des personnages dont la soif d'absolu est angoissante. Connie Stotter déclare être une femme normale et responsable qui n'éprouve aucune empathie pour ses victimes. De même Tarabont a l'air absent, hors de lui, comme si la pression religieuse de son enfance lui avait ôté toute possibilité. Mais c'est aussi presqu'un reportage, sur les faillites du système, sur les classes sociales aux États-Unis, sur l'état latent de la violence. Qu'on le prenne comme un récit ou un reportage, c'est en tout cas un texte choc autour d'une figure particulièrement forte.

Citation

Elle l'avait plaquée au mur, au tout début de la pause déjeuner, dans le couloir qui mène au réfectoire du Job Corps, et lui avait lancé : Je vais faire exploser la tête ! Je veux voir ta cervelle couler par tous tes trous, ma vieille... Et elle a tenu parole.

Rédacteur: Laurent Greusard vendredi 12 mai 2023
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page