Un chemin sans pardon

Il préférait se battre contre les moustiques dans la ville déserte plutôt que de se sentir seul comme un chien dans les lieux de villégiature bondés, en proie à une incessante et mélancolique envie de rentrer chez lui et de trouver la paix.
Marco Vichi - Le Commissaire Bordelli
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Éclipse totale
Harry Hole a été exclus de la police, ce qui ne l'empêche pas de couler des jours heureux, bouteille ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 24 avril

Contenu

Roman - Thriller

Un chemin sans pardon

Guerre - Infiltration - Complot MAJ mercredi 24 mai 2023

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 24,5 €

Peter May
The Noble Path - 1993
Traduit de l'anglais (Écosse) par André Sellier
Rodez : Le Rouergue, mai 2023
542 p. ; 21 x 14 cm
ISBN 978-2-8126-2457-5
Coll. "Noir"

Mercenair au long cours pas tranquille

Jack Elliot est un ancien officier des forces anglaises. Suite à une action jugée comme un crime de guerre, il a été forcé de quitter l'armée et s'est lancé comme mercenaire. Mais surtout, quand il a quitté l'armée, il a rompu avec sa femme et sa fille, qui croient toutes deux qu'il est mort. Vingt années ont passé quand Jack Elliot apprend la mort de son épouse et va discrètement à l'enterrement, mais il ne peut empêcher d'être vu par sa fille, Lisa, qui va embêter ses anciens collègues et obtenir la certitude d'une part qu'il est vivant et ensuite qu'il vient d'accepter une mission qui va l'emmener à Bangkok. Elle décide de s'y rendre rapidement afin de le retrouver à l'hôtel où il est attendu. Mais elle arrive trop tard et va être prise en charge par un homme qui est le contact de Jack Elliott sur place. Seul problème ce contact l'a trahi pour des questions financières et décide de garder sous contrôle Lisa au cas où le père reviendrait. Et pour l'aider, il fait appel à une mère maquerelle qui va subjuguer Lisa. Pendant ce temps, Elliott a constitué une petite équipe afin d'efilter d'un camp de khmers rouges de la femme et les deux enfants d'un riche cambodgien qui a fui seul l'avancée des armées rebelles. Mais la petite équipe entre dans le pays au moment où les Vietnamiens ont aussi décidé d'envahir le Cambodge...

Premier roman de Peter May, paru il y a des années en langue anglaise, Un chemin sans pardon voit sa traduction arriver seulement aujourd'hui en France. Basé sur l'histoire effroyable des khmers rouges et sur les violences de la région, le roman met en scène des personnages forts (notamment la tenancière du bordel et la mère de famille cambodgienne coincée dans un camp) derrière l'intrigue centrale d'un mercenaire qui cherche une rédemption possible à un massacre qu'il a endossé. S'appuyant sur une documentation précise et une connaissance des événements de cette partie de l'Asie, le roman de Peter May avance inexorablement vers sa fin, à travers une description bien menée des paysages, des rouages politiques locaux et des égarements d'une dictature effroyable. Le récit, vivant et rendu avec soin, emporte la conviction d'un très honnête thriller, à la fois intéressant et captivant.

Citation

Rougis, injectés de sang, ses yeux étaient d'une absolue fixité et son regard ne déviait ni d'un côté ni de l'autre, de peur de laisser transparaitre une quelconque émotion. Noyée dans la foule, elle se déplaçait d'une démarche trainante, chaussée de nu-pieds. Elle poussait devant elle un chariot contenant quelques rares effets personnels.

Rédacteur: Laurent Greusard mercredi 24 mai 2023
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page