The Department of Truth. 1, Au bord du monde

Vous vous occupez de police, et lui de viande.
Attilio Veraldi - L'Amie de nos amis
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Éclipse totale
Harry Hole a été exclus de la police, ce qui ne l'empêche pas de couler des jours heureux, bouteille ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

vendredi 23 février

Contenu

Comic - Espionnage

The Department of Truth. 1, Au bord du monde

Politique - Social - Complot MAJ jeudi 15 juin 2023

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 17 €

James Tynion IV (scénario), Martin Simmonds (dessin)
The Department of Truth #1 - 2020
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Maxime Le Dain
Paris : Urban comics, janvier 2022
illustrations en couleur ; 27 x 18 cm
ISBN 979-10-268-2363-6
Coll. "Urban indies"

Complot contre complot

L'assassinat de Kennedy, le premier pas de l'homme sur la Lune, les attentats du 11-Septembre... Autant d'événements qui sont pour nous des faits avérés mais qui, pour d'autres, sont sujets à caution, voire totalement faux, montés de toutes pièces. Pour ceux-ci, les complotistes, Stanley Kubrick a réalisé le film du faux alunissage, JFK (et Marilyn pour faire bonne mesure) ont été assassinés par la CIA, la Terre est plate et des reptiliens communistes se livrent à des rituels sataniques et pédophiles dans des pizzerias new-yorkaises. Cole Turner, enseignant pour le compte du FBI et spécialisé dans les complots, va se voir confier une étrange mission : prouver l'impossibilité des complots avant qu'ils ne prennent corps chez ses concitoyens. Car, si une part suffisante de la population se met à y croire, ils deviendront vrais, et alors... la Terre aura toujours été plate, nous n'aurons jamais été sur la Lune et les reptiliens... continueront à démontrer leur mauvais goût culinaire. Une mission impossible ? Pas à en croire son nouveau patron, Lee Harvey Oswald !

Autrefois confinées aux marges de l'actualité, les théories du complot ont fait un retour en force dans l'opinion au travers de la prolifération des réseaux sociaux qui leur offrent autant de caisses de résonance démesurées, au point que des dirigeants politiques de toute obédience puissent reprendre à leur compte des délires conspirationnistes tels que ceux de Qanon, 4chan et autres. Et plutôt que de se concentrer sur l'une ou l'autre des hypothèses complotistes, James Tynion IV, qui s'est fait connaître sur Batman avant de lancer l'excellente série The Nice House on the Lake, au fantastique subtil, préfère les énoncer toutes, quitte à les mélanger dans une sorte de "méta-complot" à l'échelle de toute l'existence humaine. Souvent vertigineux, son scénario à tiroirs, où tout s'imbrique dans tout pour créer une nouvelle réalité magnifiquement illustrée par l'Anglais Martin Simmonds, surtout connu pour ses séries Punk's Not Dead et Dying is Easy avec Joe Hill (le fils de Stephen King). Dans un graphisme très travaillé, multipliant les couches, les effets de collage ou les cases expressionnistes, Simmonds se pose en digne héritier de Dave McKean ou Bill Sienkiewicz, capable comme eux de mettre en images un réel qui se déglingue. Nourri d'actualité et politiquement engagé, The Department of Truth, dont trois tomes sont déjà parus en France, est un brillant exemple de la nouvelle génération des comics. La vérité est ici, et nulle part ailleurs…,

Citation

Six pour cent d'Américains considèrent qu'on a truqué l'alunissage. Plus encore sont persuadés qu'Obama est né au Kenya. Pourquoi les priver du droit de croire en ce qu'ils veulent ?

Rédacteur: Jean-François Micard jeudi 15 juin 2023
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page