Le Huitième détective

Dans la vie, il y a toujours un troisième choix possible. Même si tu te sens coincé dans un dilemme.
Marcus Sedgwick - Revolver
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Cité sous les cendres
Dix ans ont passé depuis que Danny Ryan et son fils ont dû fuir Providence et la vengeance d'une fami...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 25 juin

Contenu

Roman - Policier

Le Huitième détective

Enquête littéraire - Whodunit - Insulaire MAJ mercredi 28 juin 2023

Note accordée au livre: 4 sur 5

Poche
Réédition

Tout public

Prix: 8,5 €

Alex Pavesi
Eight Detectives - 2020
Traduit de l'anglais par Maryline Beury
Montesson : City, mars 2022
406 p. ; 18 x 11 cm
ISBN 978-2-8246-2021-3
Coll. "Poche. Thriller"

La mystérieuse affaire du style

Julia est chargée par son patron, un éditeur, d'aller rendre visite à Grant McAllister, un vieil homme qui a écrit, il y a bien longtemps, un recueil de nouvelles qui illustrait de manière brillante des théories mathématiques appliquées au roman policier. L'éditeur aimerait republier le recueil, en le modernisant. Julia vient donc en discuter avec l'auteur et lui proposer quelques corrections. Très vite, elle est surprise car l'écrivain a laissé passer des incohérences dans son texte, des bizarreries. Alors, elle commence à se poser la question de savoir si ces bizarreries ne seraient pas des indices d'un autre crime, caché celui-là, commis justement par l'auteur ou dont il aurait eu connaissance. Quant au vieil homme, il louvoie...

Comme le lecteur l'aura compris, le roman d'Alex Pavesi se divise en deux partie. D'une part les discussions entre la jeune femme et le vieil écrivain pour accoucher d'une version moderne de son recueil et discuter avec lui de ses théories sur l'art romanesque du texte policier. D'autre part, la lecture des nouvelles en question où très rapidement le lecteur cherche à la fois le coupable, mais également les incohérences. Ces nouvelles sont de facture classique, dans la tradition christienne (il y a d'ailleurs une version alternative d'un roman de la Reine du crime, retraduit ces derniers mois pour en faire disparaitre le déshonneur du titre...). Mais, il y a encore plus de rebondissements que nous nous garderons bien de dévoiler, jusqu'à la fin, d'un roman, qui place la barre très haut. Hommage aux auteurs classiques, récits de perversion construits avec soin, enquête secondaire de Julia très bien menée, tout se déroule avec maîtrise de bout en bout. Le roman est bien sûr avant tout pour les amateurs de littérature policière. Mais par-delà le côté classique des intrigues, c'est aussi toute la perversité du roman noir qui est là, comme si, tout d'un coup, Umberto Eco, au lieu de travailler sur le Moyen Âge, venait réécrire les ouvrages du Detection Club.

Citation

Quand la police arrivera, ils trouveront deux étrangers et un cadavre dans la maison. L'un des deux sera moi, confus et incohérent, essayant d'expliquer que quelqu'un a pu ramper sur le plafond pour accéder à cette cage d'escalier sans que je le voie, et l'autre sera toi, en parfait contrôle de la situation et niant tout en bloc.

Rédacteur: Laurent Greusard mercredi 28 juin 2023
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page