Le Mal en personne

Dans l'année du Lion, l'Ennemi nous a attaqués. Nous les avons battus. Dans l'année du Lion, j'ai perdu mon père te retrouvé ma mère. Et Domingo est mort, mais son histoire demeure.
Deon Meyer - L'Année du lion
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Les Terres animales
Lorsque la centrale a explosé, contaminant toute la vallée, presque toute la population a été évacuée. Se...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 04 octobre

Contenu

Roman - Policier

Le Mal en personne

Tueur en série - Évasion - Presse MAJ lundi 03 juillet 2023

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 20 €

Jørn Lier Horst
Illvilje - 2019
Traduit du norvégien par Céline Romand-Monnier
Paris : Gallimard, juin 2023
410 p. ; 21 x 14 cm
ISBN 978-2-07-286600-5
Coll. "Série noire"

S'approcher du Mal pur

William Wisting, le personnage récurrent de Jørn Lier Horst, est toujours policier et garde un œil sur sa fille, qui est journaliste. Au début de cette nouvelle intrigue, ils vont se retrouver sur une même affaire. En effet, Tom Kerr, un tueur en série incarcéré, vient de dévoiler qu'il pourrait révéler l'endroit où il a enterré sa dernière victime. Une reconstitution sur les lieux est prévue dans la forêt d'Eftanglandet. Wisting est chargé d'assurer la sécurité de l'opération et le policier en profite pour demander à une équipe documentariste (dirigée par la fille) de venir filmer la scène. En arrière-pensée, Wisting a comme idée que le teur servira également d'appât car tout porte à croire qu'il a un complice, voire un mentor, surnommé l'Autre, et que ce dernier va essayer de profiter de l'occasion pour le faire s'évader avant qu'il ne le dénonce. De fait, l'évasion a été bien préparée et elle ser réussie. Car si les policiers avaient prévu différents moyens de suivre le prisonnier, il n'avaient pas émis l'hypothèse que le tueur pourrait s'enfuir nu dans la mer pour rejoindre et bateau et prendre le large. Et tandis que Wisting doit subir les foudres de sa hiérarchie et qu'il est convoqué par la police des polices, représentée par un policier qui n'avait pas réussi à le coincer une fois précédente et qui espère là prendre sa revanche, y compris en laissant fuiter des éléments, il continue quand même à enquêter pour comprendre comment l'opération a pu échouer et retrouver les deux tueurs. Pour ce faire, il va s'appuyer aussi sur les éléments filmés par sa fille. Mais l'Autre est plutôt doué pour masquer ses traces...

Nouvelle enquête mettant en scène William Wisting, Le Mal en personne est un roman qui tente justement de poser la question annoncée par le titre, à savoir comment quelqu'un peut être le Mal incarné ? Plus exactement que se passe-t-il dans la tête d'un humain pour avoir cette envie de faire le Mal ? Au sein d'une intrigue solidement construite, où différents points de vue et menaces diverses permettent de changer de sous-intrigue facilement, le roman de Jørn Lier Horst avance calmement, classiquement, mais de manière intelligente, pour mettre la focale sur le personnage central, sans pour autant oublier les autres. La vie quotidienne et privée de plusieurs acteurs du livre permet au lecteur de suivre la série avec attention, comme un feuilleton bien mené, chaque épisode pouvant cependant se lire indépendamment. Le Mal en personne, quatorième volet des "Enquêtes de William Wisting" (les six premiers ne sont pas édités en France), prolonge une série de qualité, sérieuse, et bien montée.

Citation

Line ne s'était approchée du détenu qu'à travers son objectif. Le voilà qui venait vers elle, la démarche gênée par les menottes et les entraves, le pas trainant. En la dépassant, il se tourna, fixa l'objectif. Il était si proche qu'elle sentait son odeur, aigre et renfermée, comme une maison restée longtemps inoccupée.

Rédacteur: Laurent Greusard lundi 03 juillet 2023
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page