Le Siffleur de nuit

Progressivement, la forme écrite a cessé d'être la seule à s'emparer du vampire. Pièces de théâtre, films, bandes dessinées, jeux vidéo sont des œuvres tout aussi nobles et exploitent bien souvent le sujet avec autant d'intelligence que la fiction écrite.
Adrien Party - Vampirologie
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Cité sous les cendres
Dix ans ont passé depuis que Danny Ryan et son fils ont dû fuir Providence et la vengeance d'une fami...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

dimanche 21 juillet

Contenu

Roman - Noir

Le Siffleur de nuit

Tueur en série - Énigme - Rural MAJ dimanche 13 août 2023

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 21 €

Greg Woodland
The Night Whistler - 2020
Traduit de l'anglais (Australie) par Anne-Laure Tissut
Paris : Belfond, avril 2022
398 p. ; 21 x 14 cm
ISBN 978-2-7144-9456-6
Coll. "Noir"

Téléphone qui siffle

Mick Goodenough est un bon flic de Sydney, mais suite à une sombre histoire, il va se retrouver exclu des forces de l'ordre. Cependant, il parvient à devenir policier "stagiaire" à Moorabool, un village rural, éloigné de tout, où le chef de la police locale ne l'a pas en haute estime. Goodenough ronge son frein et travaille en silence, s'occupant d'un chien qu'il a recueilli, désespéré que sa femme ait profité de l'occasion pour demander le divorce et que sa fille ne daigne venir dans ce trou perdu. C'est alors qu'il se retrouve chargé par son chef d'enquêter sur la disparition du chat de sa voisine. Il retrouve la bête qui semble avoir été torturée avant d'être abattue. Même chose quelques jours pour son chien qui a été retrouvé par Hal, un jeune garçon de douze ans débrouillard. Mais Goodenough est un policier de la grande ville qui a travaillé sur des tueurs en série et il s'inquiète car il a compris que ce meurtrier d'animaux est sans doute un futur tueur en série. Arrive alors le meurtre d'une jeune femme aborigène dans une caravane désaffectée avec un coupable tout trouvé. Et puis il y a ce gamin, Hal, dont les parents ne s'entendent plus et qui semblent avoir d'autres passades. Mais ce qui l'inquiète surtout c'est un mystérieux inconnu qui leur téléphone la nuit et siffle la chanson "Are You Lonesome Tonight".

Évidemment, les deux enquêtes vont se croiser. Ce premier roman de l'Australien Greg Woodland est de éminemment classique avec un policier rétrogradé par sa hiérarchie et qui arrive comme un cheveu sur la soupe dans une petite bourgade où il passe pour le chieur de service qui sait. L'auteur ajoute à la mise en scène une famille dont le père est un représentant (et donc sur les routes) laissant sa famille avec un tueur qui rôde. Tout est construit pour faire monter le suspense. L'auteur prend le temps (peut-être même un peu trop) pour poser son histoire. Il alterne de manière habituelle les chapitres entre le policier et le jeune garçon. Des fausses pistes sont glissées sous les yeux du lecteur. L'Australie rurale des années 1960 ressemble un peu à celle des États-Unis de la même période, et le côté Cassandre du policier (je comprends des choses que mon expérience me fait voir, mais les collègues ne me croient pas) face à un chef un peu obtus est dépeint avec soin. Premier roman prometteur d'un auteur à suivre, Le Siffleur de nuit est une bonne carte de visite, classique mais intelligemment montée.

Citation

Il y a dix ou onze mois, quelqu'un est entré un soir par effraction. Quand je suis rentré à la maison, j'ai trouvé mon oiseau sur le sol de la boutique. On l'avait massacré, lui ou eux, et on avait laissé la tête sur le comptoir. Un message, j'imagine.

Rédacteur: Laurent Greusard vendredi 11 août 2023
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page