Ne réveille pas l'ours qui dort

S'il y a une chose que toi et moi savons mieux que personne, commença-t-il en l ui prenant la main, c'est que les gentils aussi peuvent être assassinés.
Anne Holt - Haine
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Cité sous les cendres
Dix ans ont passé depuis que Danny Ryan et son fils ont dû fuir Providence et la vengeance d'une fami...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 25 juillet

Contenu

Roman - Policier

Ne réveille pas l'ours qui dort

Vengeance - Assassinat - Procédure MAJ dimanche 20 août 2023

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 20,9 €

Emelie Schepp
Traduit du suédois par Rémi Cassaigne
Paris : HarperCollins France, mai 2023
358 p. ; 21 x 14 cm
ISBN 979-10-339-1330-6
Coll. "HarperCollins Noir"

Celui dont il ne fallait pas vendre la peau

D'un côté, nous avons Jana Berzelius, procureur, qui doit faire avec un passé complexe et violent. Danilo, son frère d'arme, continue à menacer Per, son amoureux, et ce dernier veut savoir ce qui se cache derrière cette menace dont Jana ne veut pas parler. Mais entre le père de Jana qui veut étouffer l'affaire, cette dernière qui entend régler les choses par elle-même et Danilo qui protège sa sœur tout en essayant de mener sa vie de manière discrète, les quiproquos sont nombreux et avec leurs caractères respectifs, tout devient vite explosif. En même temps, Jana doit "encadrer" la nouvelle enquête que mènent Mia Bolander et Henrik Levin. Un homme a été retrouvé horriblement assassiné dans sa maison au milieu des bois dans la banlieue de Norrköping. Principal suspect : son voisin, un rural acariâtre dont le seul alibi est sa mère. Mais des questions se posent : pourquoi le mort avait-il enfoncé dans son corps mutilé un ours en peluche capable de parler et qui ne dit que "Filippa Falk" ? Pourquoi, malgré une carrière policière sans tache se trouvait-il à se cacher là ? Qui est la personne avec qui il passait des longs moments au téléphone mais qui semble ne pas exister ? Très vite, les policiers découvrent que la dite Filippa Falk est une ancienne policière qui travaillait avec le mort. Ensemble, ils avaient commencé à démanteler un réseau de prostitution dont le chef en fuite était tellement frappadingue qu'il avait jeté vivants dans un puits le mari et le fils de Falk. Depuis, les deux policiers vivaient sous de fausses identités et sous le régime de protection des témoins. En essayant de retrouver Filippa Falk, Jana Berzelius et ses policiers ne risquent-ils pas d'attirer justement le tueur vers sa future victime ?

Ne réveille pas l'ours qui dort est le septième volume d'une série qui mène en parallèle (et des rappels réguliers sont faits dans le livre pour ceux qui n'auraient pas lu tous les épisodes) les aventures de Jana Berzelius, de son frère d'arme et de son amoureux, et une enquête policière plus classique. Cette dernière se révèle d'ailleurs avec plusieurs pièges et fausses pistes qui la rendent réjouissante. La construction en alternance reste, elle aussi, classique, mais chacune des deux sous-parties se déroule de manière sérieuse et rythmée, ce qui rend le roman efficace. La Suédoise Emelie Schepp sait construire une histoire et faire durer sa série sans trop ennuyer le lecteur, ce qui n'est déjà pas mal dans cette période troublée. Page-turner de qualité, avec un rebondissement final qui laisse présager une suite aussi violente et rythmée, Ne réveille pas l'ours qui dort est un bon moment de lecture

Citation

Il allait être six heures du soir. Henrik enfila sa chemise bleu clair. Il se regarda dans le miroir du chalet de vacances et poussa un gémissement. Une vieille tache séchée état visible sur la poitrine. Il ne savait pas d'où elle venait, juste qu'il n'avait pas d'autre chemise.

Rédacteur: Laurent Greusard jeudi 17 août 2023
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page