Quand tu ouvriras les yeux

Il s'avança sans bruit. Depuis le temps, il avait appris à se déplacer comme une ombre qui épouse la nuit. Il défiait quiconque d'imaginer qu'un homme était accroupi dans l'attente.
Bernadette Richard - Du sang sous les acacias
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Les Terres animales
Lorsque la centrale a explosé, contaminant toute la vallée, presque toute la population a été évacuée. Se...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 04 octobre

Contenu

Roman - Thriller

Quand tu ouvriras les yeux

Social - Domestique - Prétoire MAJ lundi 21 août 2023

Note accordée au livre: 2 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19,9 €

Pétronille Rostagnat
Paris : HarperCollins France, mars 2023
300 p. ; 21 x 14 cm
ISBN 979-10-339-1431-0
Coll. "HarperCollins Noir"

L'union d'une mère et de sa fille

Romane avait tout pour réussir : douée scolairement, aimée de ses deux parents, Marion et Laurent. Mais Laurent s'est lassé de son épouse et a rencontré une femme plus jeune. Il a donc abandonné sa femme et sa fille. Parfois, Romane vient passer quelques jours chez lui, mais c'est compliqué car elle ne s'entend pas avec sa belle-mère et c'est réciproque. Depuis c'est surtout compliqué avec sa mère car ayant arrêté de travailler pour s'occuper de Romane, elle n'est plus dans le monde du travail et la reprise d'un emploi n'est pas simple. Romane a aussi d'autres idées pour vivre. Notamment, elle se prostitue ce qui lui assure des rentrées d'argent de poche. En plus, lors d'une rencontre avec un homme, elle a eu la surprise de voir arriver comme client l'un de ses professeurs... Mais au lycée, les relations sont tendues avec les autres élèves et notamment un garçon qu'elle a accusé de diverses choses, un garçon soutenu par son cousin. C'est alors qu'un soir, elle rentre chez elle en état de choc, les vêtements imbibés de sang : un homme a essayé de la violer et pour se protéger, elle l'a tué. Ayant peur de la police, elle demande de l'aide à sa mère, qui accepte sans savoir dans quoi elle s'engage car sa fille est beaucoup plus retorse qu'elle ne semble. Mais c'est aussi sans compter sur Pauline, amie de sa mère, avocate, qui entend bien que la vérité éclate !

S'inspirant de thèmes sociétaux, le roman de Pétronille Rostagnat propose un thème pas forcément énormément traité : celui de la prostitution occasionnelle des adolescentes ou des jeunes femmes. Ici, le personnage n'est pas dans une dérive financière, mais il décide qu'il s'agit là d'un métier comme un autre qui amène des ressources. Il faut intérioriser cette option de départ, puis le fait qu'une mère de famille va accepter de se saborder pour sa fille. En parallèle, nous suivons les événements qui tournent surtout autour des manigances de plus en plus complexes de Romane afin de conserver son "statut". Mené de manière classique, s'appuyant sur une description des familles monoparentales des classes moyennes, le roman se termine par un rebondissement qui pourra laisser un peu perplexe même s'il retourne les choses. Du coup, le livre tombe à plat, semblant passer à côté de son sujet, en offrant une intrigue un peu légère et des développements qui parviennent difficilement à accrocher le lecteur féru de romans noirs, s'apparentant plus à un texte qui userait de principes policiers pour faire vivre son histoire.

Citation

Marion laissa pour la énième fois un message sur le portable de sa fille. Cela faisait maintenant deux heures qu'elle gardait les yeux rivés sur son écran dans l'espoir de recevoir un signe de sa part.

Rédacteur: Laurent Greusard jeudi 17 août 2023
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page