L'Affaire Echallier

Mais on ne peut pas tendre l'autre joue, on ne doit pas s'apitoyer. Jusqu'à ce qu'on soit cent, mille, un million pour cent sûr que cet individu ne risque pas de nous faire du mal, il ne faut faire aucune concession. Et il aura beau se lamenter et vous raconter des bobards à propos de sa femme enceinte, son enfant malade ou son emploi qu'il est en train de perdre. On s'en fiche !
Assaf Gavron - Croc attack
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Cité sous les cendres
Dix ans ont passé depuis que Danny Ryan et son fils ont dû fuir Providence et la vengeance d'une fami...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

lundi 22 juillet

Contenu

Roman - Policier

L'Affaire Echallier

Historique - Procédure - Faits divers MAJ mardi 12 septembre 2023

Note accordée au livre: 3 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19 €

Stanislas Pétrosky
Postface d'Amos Frappa
Michel Montheillet (illustrateur)
Colpo : AFITT, août 2023
250 p. ; illustrations en noir & blanc ; 20 x 14 cm
ISBN 978-2-37965-008-6

Enquête sur une enquête

Claude Moiroux est un homme sans histoire. Toujours est-il qu'un jour, il est agressé chez lui et laissé pour mort. Malgré une grave blessure à la tête, il parvient à dévoiler des informations sur son agresseur, lors d'un entretien avec des gendarmes, informations qu'il renouvelle lors de la visite de Lacassagne et de son adjoint Ange-Clément. Cela permet à la police d'arrêter un certain Simonet, le fils d'un voisin, que Moiroux semble reconnaître et accuser. Lacassagne pense qu'entre les douleurs et les vertiges il a pu se tromper, mais le policier Auguste Jacob, une sombre brute qui a aussi dans le collimateur Ange-Clément, procède à l'arrestation. De fait Ange-Clément a eu une jeunesse tumultueuse et a fait partie de bandes criminelles avant d'avoir une sorte de repentir. Il travaille à présent comme assistant de Lacassagne, mais Jacob qui a des doutes sur lui essaie de faire parler d'anciens complices ou de chercher des témoins de son passé. Malgré tout, protégé par le savant, Ange-Clément continue son travail. Lacassagne, lui, a des doutes sur la culpabilité de Simonet mais il a besoin de preuves pour le disculper ou d'indices suffisants pour porter les soupçons sur d'autres suspects. La victime, qui a finalement succombé à ses blessures, ne peut plus (forcément) revenir sur ses paroles. Comme la mort a été causée par un mélange de balles de pistolet et de coups de marteau, Lacassagne cherche une façon de pouvoir définir quel pistolet a servi pour le crime, car on a bien retrouvé une arme chez Simonet...

Inspiré d'un faits divers, le récit est composé d'une part des investigations du savant et de son adjoint, de leurs tentatives pour découvrir des instruments scientifiques qui leur permettront de faire éclater la vérité. D'autre part, afin d'amener un peu plus de rythme, nous allons suivre les aventures de son assistant qui s'active pour l'empêcher d'être dénoncé en raison de son passé. Le roman de Stanislas Pétrosky se lit alors agréablement grâce au mélange des deux fils narratifs. L'auteur parvient à reconstruire et reconstituer la vie, les recherches, les difficultés de l'époque. Ces difficultés sont remises à plat par une postface assez conséquente d'un historien qui revient sur la véritable affaire et reprend les éléments développés de manière fictionnelle, le tout ponctué par des illustrations et des documents d'époque. Un récit très intéressant où la part historique et la part policière se soutiennent pour créer un livre intelligent et vivant.

Citation

J'avais un avantage du fait de mon passé trouble, c'était de savoir improviser, mentir sans perdre de temps à réfléchir afin que mon interlocuteur ne se doute de rien. Et ce, sans que je ne sois déstabilisé par ce genre d'interrogatoire. Ne jamais hésiter, telle était la clé d'un mensonge réussi !

Rédacteur: Laurent Greusard mardi 12 septembre 2023
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page