Human Target

À présent, elle a compris. La personne qu'elle attendait, c'était elle.
Anna Ekberg - La Femme secrète
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Cité sous les cendres
Dix ans ont passé depuis que Danny Ryan et son fils ont dû fuir Providence et la vengeance d'une fami...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 13 juillet

Contenu

Bande dessinée - Noir

Human Target

Psychologique - Tueur à gages - Poison MAJ mercredi 03 janvier 2024

Note accordée au livre: 5 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 35 €

Tom King (scénario), Greg Smallwood (dessin)
Human Target - 2022
Greg Smallwood (coloriste)
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Maxime Le Dain
Paris : Urban comics, octobre 2023
366 p. ; illustrations en couleur ; 29 x 19 cm
ISBN 979-10-268-2744-3
Coll. "DC black label"

Mort à l'Arrivée

Christopher Chance n'est pas un super-héros comme les autres. Son seul pouvoir est d'être Human Target, une cible humaine, qui prend la place de riches commanditaires qui craignent d'être tués ou molestés, et encaisse la balle ou les coups à leur place, avant d'enquêter sur ses agresseurs. Alors qu'il incarne, pour une présentation publique, le très détesté Lex Luthor, Chance se fait descendre par un illuminé... Tout irait plutôt bien s'il n'avait pas quelques instants plus tôt ingéré un poison rare destiné à Luthor. Et contre cela, aucun remède, Chance mourra dans douze jours. Juste le temps d'enquêter sur son meurtrier, qui pourrait fort bien se trouver parmi ses "collègues" super-héroïques. Juste le temps de tomber amoureux de la ravissante Ice, de regretter, de vivre. Douze jours... Une éternité et un clin d'œil.

Créé en 1972 par Len Wein comme un personnage secondaire, destiné à occuper les courtes histoires de complément des héros DC Comics plus célèbres, Christopher Chance est un playboy aux tempes grisonnantes et au style impeccable. Mais Human Target est également aux comics ce que James Bond est au cinéma d'espionnage, à savoir un super-agent, maître du déguisement, qui résout ses enquêtes après fusillades et courses poursuites et qui emballe la beauté fatale du numéro. Rien de bien original, mais cela suffit à lancer une série télé totalement ratée au début des années 1990. Le personnage retombe ensuite dans l'oubli jusqu'à ce que Peter Milligan lui consacre une série d'une noirceur entêtante (avec Javier Pulido au dessin), qui anticipe la déferlante polar qui va toucher les comics américains il y a vingt ans. Et de nouveau le silence jusqu'à ce que le brillant Tom King, ex-de la CIA et scénariste multi-primés (pour The Sheriff of Babylon, Batman, Vision...) décide d'apposer un point final aux aventures de Christopher Chance. Cette fois-ci, la cible humaine va mourir, et rien ni personne ne pourra l'empêcher, ce qui donne douze épisodes, un par jour, où le héros playboy va enquêter sur sa propre mort et, finalement, accepter son sort. Le tout servi par le dessin magnifique de Greg Smallwood (Moon Knight, Vampironica...), dont le style rétro mélange les cartoons des fifties, des crayonnés très graphiques, et des couleurs vives et lumineuses qui accentuent la désespérance de cette enquête crépusculaire. Et si on croise, DC oblige, nombre de figures connues (Green Lantern, Blue Beetle, The Martian Manhunter), c'est surtout la superbe relation qui se noue avec Ice, élégiaque, tendre et pourtant tissée de mensonges, qui fait toute la beauté de cette lente descente de Chance vers la mort. Menée d'une main de maître par deux collaborateurs au sommet de leur art, totalement dépourvue de pathos, Human Target réussit l'exploit d'être à la fois un "thriller psychologique" passionnant et une superbe chronique d'une vie vouée à s'achever. Tout simplement indispensable !

Citation

J'écoute vraiment. Promis, juré, craché. Mais je n'entends rien. Il y a des combats qu'on ne peut pas gagner. Je respire et puis j'arrête. Je meurs.

Rédacteur: Jean-François Micard mercredi 03 janvier 2024
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page