Priya, le silence des nonnes

Ton boulot, expliqua Gene, c'est de faire ce que je dis, quand je le dis, et si tu en es capable, on se serrera la main dans quelques semaines et on se séparera extrêmement riches.
Chris Haslam - Alligator Strip
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Éclipse totale
Harry Hole a été exclus de la police, ce qui ne l'empêche pas de couler des jours heureux, bouteille ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 20 avril

Contenu

Roman - Policier

Priya, le silence des nonnes

Drogue - Procédure - Complot MAJ jeudi 28 mars 2024

Note accordée au livre: 2 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 21,9 €

Marie Capron
Paris : Viviane Hamy, mars 2024
346 p. ; 21 x 13 cm
ISBN 978-2-38140-210-9
Coll. "Chemins Nocturnes"

Manger le corps de ses sœurs

Priya Dharmesh, d'origine réunionnaise, vit avec sa mère et une jeune fille qu'elle veut adopter. Elle aimerait vivre tranquillement comme commissaire de police mais elle est dérangée au milieu de son entretien d'adoption pour aller s'occuper d'une affaire très sensible : dans un couvent, on a découvert les sœurs qui se sont entretuées et entredévorées dans un espace clos. Les premières analyses montrent qu'elles ont mangé de la nourriture dans laquelle on avait mis une drogue surpuissante mais aux effets secondaires létaux. Est-ce un meurtre prémédité ou une tentative pour tester un produit qui aurait mal tournée ? Toujours est-il que l'enquête est difficile et que les autorités craignent surtout que d'autres tentatives d'empoisonnement n'arrivent (ce qui sera le cas). De fait, débarquent deux jeunes gens, Tristan et Bérénice, descendants d'un célèbre trafiquant et producteur de drogues de la French Connection. Si ce dernier a été tué, ses deux enfants continuent ses travaux pour produire une drogue de synthèse parfaite. Tristan a d'ailleurs mis au point un produit qui semble intéressant, mais il s'est rendu compte que les souris cobayes devenaient agressives. En essayant d'améliorer son produit, il a attiré l'attention d'un vieux briscard de la CIA, mis sur la touche par ses supérieurs, et justement chargé de surveiller les anciens criminels. Lorsqu'il découvre cette drogue et ses potentiels, il se dit qu'il pourrait en profiter pour remonter dans l'estime de sa hiérarchie en utilisant cette drogue pour perturber la France et relancer l'idée d'un complot djihadiste. Il va donc prévenir son supérieur à Paris qui décide de reprendre le plan à son compte, sachant qu'il pourra se défausser sur cet adjoint si besoin. La France commence à trembler lorsque d'autres séries de cadavres cannibalisés sont découverts et que l'on pourrait même s'en prendre à la police.

Nouveau volet des aventures de la commissaire Priya, le roman de Marie Capron se divise entre ses différents protagonistes : d'un côté l'enquête de la commissaire, de l'autre la vie des chimistes dans le Sud à la recherche de leur produit miracle et, enfin, le travail d'un agent secret pour retrouver l'estime de sa hiérarchie. Le roman avance donc sur ces différentes intrigues qui se mélangent de manière classique, avec des personnages aux motivations claires. Le tout est construit avec soin, s'appuie sur quelques scènes intéressantes, mais l'ensemble reste d'une "folie" mesurée et ne pourra convaincre que ceux qui ont déjà apprécié les écrits de Marie Capron et seront satisfaits de retrouver ses personnages. Les autres seront sans doute plus circonspects car (so what) Priya, le silence des nonnes reste un roman qui ne se sort pas de la moyenne pour créer un plus qui le transformerait en une histoire captivante. Cependant, les dernières pages où les policiers risquent la mort car la drogue a été introduite dans leur commissariat sauve le roman.

Citation

Moi, c'est Priya Dharmesh. Une petite bonne femme d'un mètre soixante, d'origine réunionnaise. J'ai la peau mate, les yeux en amande et les cheveux coupés en bataille. Le résultat de ma dernière opération sur le terrain, qui s'est soldée par une douche à l'acide. Les joies du métier. Je suis commissaire de police dans la région parisienne.

Rédacteur: Laurent Greusard jeudi 28 mars 2024
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page