Jack

Je suis juste moins lâche que toi. Tu as peur de tout. De la mort, de tes désirs, de tes colères. J'ai juste laissé éclater ta rage.
Elsa Marpeau - L'Expatriée
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Éclipse totale
Harry Hole a été exclus de la police, ce qui ne l'empêche pas de couler des jours heureux, bouteille ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

samedi 20 avril

Contenu

Roman - Policier

Jack

Historique - Tueur en série - Urbain MAJ mardi 02 avril 2024

Note accordée au livre: 4 sur 5

Poche
Réédition

Tout public

Prix: 8,9 €

Hervé Gagnon
Paris : Hugo poche, avril 2024
508 p. ; 18 x 11 cm
ISBN 978-2-924997-81-9
Coll. "Suspense"

Retour gagnant pour Jack l'Éventreur

Joseph Laflamme quoique trentenaire est orphelin. Il effectue des piges comme journaliste mais cela lui suffit à peine pour vivre, d'autant plus qu'il a un fort penchant pour la bouteille et que sa petite amie, Marie, est une prostituée qui l'aime sans doute mais lui fait payer ses moments d'abandon. Et en cette année 1891, il vit avec sa sœur dans un minuscule appartement des bas quartiers de Montréal. Mais alors qu'il passe chez son employeur principal pour chercher des informations et un éventuel reportage, il apprend qu'un meurtre horrible a eu lieu dans les quartiers chauds de la ville : une prostituée a été sauvagement assassinée. Il se rend rapidement sur les lieux et découvre une bague, un indice qui a échappé à la police. Quand il la montre à son collègue Sauvageau, il découvre qu'il s'agit là d'un objet maçonnique. Et quand il essaie d'en parler à la police, cette dernière ne semble pas très attentive à l'information (après tout, la mort d'une pute !...). Mais Joseph Laflamme écrit un article qui va attirer l'attention. Qui plus est, quelques jours plus tard, un deuxième crime survient, similaire au premier, et un couple s'attache aux pas du journaliste. Il s'agit d'agents de Scotland Yard qui ont fait le rapprochement avec les crimes commis par Jack l'Éventreur. Joseph va devenir de plus en plus impliqué dans l'enquête d'autant que deux de ses témoins vont à leur tour de mourir assassinées. Mais ne s'est-il pas opposé à trop forte partie ? Lorsque sa petite amie et sa sœur figurent parmi les prochaines victimes du tueur, une course poursuite s'engage pour arrêter Jack ou son imitateur.

Hervé Gagnon est bien connu à présent des lecteurs français, notamment pour ses romans qui jouent avec les sociétés secrètes et les mystères historiques. Ici, il revient sur l'affaire Jack l'Éventreur et ses côtés sombres. En effet, les crimes se sont arrêtés sans laisser de réponse. S'appuyant sur certaines hypothèses, l'auteur évoque par cette reprise au Canada, trois années après les faits londoniens, une explication plausible. Le récit est classique, rythmé et les personnages bien dessinés. N'éludant pas des scènes sanglantes et gore, l'auteur raconte une histoire intéressante, décrit et fait vivre des acteurs fouillés et bien campés jusqu'à un final explosif et logique. Jack est le premier volet des aventures de Joseph Laflamme. D'autres devraient suivre, six sont déjà parus outre-Atlantique, et les trois premiers avaient déjà fait l'objet d'une publication chez 10-18 dans la collection "Grands détectives". Hervé Gagnon sait raconter une intrigue de manière vivante (ne serait-ce que pour apprécier une scène de poursuite sanguinolente dans une version canadienne du musée de madame Tussaud), et le tout en reconstituant le Montréal de la fin du XIXe siècle pour un plaisir renouvelé du mythe du plus célèbre tueur en série.

Citation

Jack... l'Éventreur ? demanda-t-il enfin d'un ton neutre. Le Jack l'Éventreur ? Notre tueur à nous ? Des meurtres inspirés des légendes maçonniques ? Une voiture et des complices potentiels ? Je n'étais même pas au courant du deuxième meurtre... Bon Dieu, mais où as-tu pêché tout ça ? Tes sources ont intérêt à être solides, sinon tu vas y laisser ta réputation.

Rédacteur: Laurent Greusard mardi 02 avril 2024
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page