Les Lois de la révélation

Lâchez la bride à un psy, et c'est le début d'un voyage inattendu bien que légèrement écœurant.
Marie Neuser - Prendre Lily
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Cité sous les cendres
Dix ans ont passé depuis que Danny Ryan et son fils ont dû fuir Providence et la vengeance d'une fami...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 25 juillet

Contenu

Roman - Noir

Les Lois de la révélation

Social - Musique - Drogue MAJ vendredi 05 avril 2024

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 24,5 €

Lisa McInerney
The Rules of Revelation - 2021
Traduit de l'anglais (Irlande) par Catherine Richard
Paris : Joëlle Losfeld, mars 2024
436 p. ; 22 x 15 cm
ISBN 978-2-07-297666-7
Coll. "Littérature étrangère"

Another Irish Band

Ryan Cusack a été par le passé un homme de main et dealer de Jimmy Phelan, le gangster qui tenait la ville de Cork. Un jour, ce dernier lui a demandé d'aller flinguer Georgie, une prostituée. Mais, Ryan n'a pas pu effectuer le travail. Il a poussé la victime à fuir, et s'est lui-même exilé en Asie, abandonnant sa compagne et leur bébé. Depuis l'Asie, il travaille comme disc jockey et a même commencé à écrire des chansons qu'il interprète par Internet avec des amis restés en Irlande. Mais le temps a passé et Ryan Cusack décide de revenir et d'affronter ses démons : Karine D'Arcy, sa compagne qui élève seule son enfant, l'aime encore et est prête à tout pardonner ; Maureen, la mère de Jimmy qui aimait bien ce jeune homme et rêve de sa ville comme icône éternelle du monde ; sans compter Georgie qui revient elle aussi de son exil européen. Alors que son groupe Lord Urchin répète et commence à faire le buzz pour enregistrer un album, des rumeurs se répandent sur le passé du chanteur, des rumeurs relayées par les médias et qui peuvent couler sa carrière, mais surtout qui font aussi remonter à la surface des mauvais bruits sur la carrière de Jimmy Phelan, ce qui ennuie beaucoup ce criminel qui préfèrerait toujours rester dans l'ombre.

Le roman de Lisa McInerney raconte ce foisonnement, les interactions de ces personnages et de quelques autres (des amis, des membres du groupe, des gens de la famille de l'un ou l'autre, les touristes qui visitent la ville) tout au long de chapitres qui reprennent et déclinent les titres du futur album, l'explicitant. Si quelques moments de tensions très noirs, ponctuent le récit, c'est surtout pour l'auteure une façon de conclure sa trilogie irlandaise. Les descriptions de la ville et du quotidien de cette île particulière, de leurs mentalités sont menées avec soin et ont un goût de vécu qui rappellera des souvenirs à ceux qui ont eu la chance de passer quelques jours dans ce coin éloigné. Les rapports entre les personnages, très empreints de fidélité, de tradition, de culture catholique, avec rédemption, pardon et autres valeurs, constituent le fondement d'un livre, plus proche sans doute de la littérature générale que d'un polar pur et dur, mais qui surprendra par son sens aigu de la vision, du détail des gens du quotidien.

Citation

Il était généralement hostile aux gens nés après 1975 et voilà que maintenant, dans son salon, débarquait une petite-fille autrefois partie en Écosse en robe avec les cheveux jusqu'à la taille, qui lui retombait dessus avec armes et bagages, le crâne rasé sauf sur le dessus, et des piercings bizarres.

Rédacteur: Laurent Greusard vendredi 05 avril 2024
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page