Le Quatorzième stratagème

Quand le disque dur ressembla à un autoportrait de Bacon, il glissa les morceaux dans un sac en plastique en marmonnant :'saloperie de mémoire de merde !'
Hugo Buan - La Nuit du tricheur
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Cité sous les cendres
Dix ans ont passé depuis que Danny Ryan et son fils ont dû fuir Providence et la vengeance d'une fami...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 25 juillet

Contenu

Roman - Espionnage

Le Quatorzième stratagème

Disparition - Complot - Insulaire MAJ vendredi 24 mai 2024

Note accordée au livre: 3 sur 5

Poche
Inédit

Tout public

Prix: 8,9 €

Louis Berger
Paris : Nouveau monde, septembre 2023
188 p. ; 18 x 11 cm
ISBN 978-2-38094-446-4
Coll. "Nouveau monde poche. Sang froid", 7

Complot chinois

Franck Barral est le patron de la DGSE. Enfin, presque parce que c'est aujourd'hui le jour de sa retraite. Il se prépare, quitte sa femme et part boire un coup avec ses futurs anciens subordonnés. Mais il a une drôle de surprise en rentrant chez lui. En effet, sa femme a disparu et avait auparavant envoyé un message à son travail pour prévenir qu'elle serait avec lui pour son pot de départ. Les enregistrements de vidéo surveillance prouvent qu'elle est partie avec des Chinois. Les services entrent en ébullition : a-t-elle été enlevée ou bien, pire encore, a-t-elle toujours été un agent de l'empire du Milieu qui aurait espionné son propre mari en toute impunité ? Une enquête commence et les pistes convergent toujours vers la Chine. Cela permet aux agents secrets de confirmer certaines pistes qu'ils avaient sur la possibilité d'une taupe au plus haut sommet. Il convient de retrouver la femme avant qu'elle ne puisse quitter le pays, mais les traces sont maigres et les services secrets chinois ne sont pas des amateurs. De plus, certains éléments font douter les deux officiers chargés de l'enquête : la disparition semble complexe et il subsiste certaines zones d'ombre qui vont les entraîner dans une enquête plus compliquée qu'il ne pourrait sembler. Une enquête qui les mènera dans les Hébrides, sur l'île de Skye, à se confronter à une société secrète...

Ce premier roman de Louis Berger est court. Le récit raconte une histoire logique d'espionnage avec des fausses pistes, des trahisons à l'intérieur des trahisons, et des coups fourrés pour cacher d'autres coups fourrés. Il faut aller jusqu'aux pages finales pour saisir toute la situation, retournée régulièrement par des avancées de l'enquête (et avec une dernière solution qui renverse les perspectives). Porté par une idée forte, Le Quatorzième stratagème avance calmement, méthodiquement et sûrement, mais manque sans doute d'ampleur pour que le lecteur lui accorde un total intérêt. De fait, on a l'impression d'une bonne idée mais qui n'arrive pas à devenir une fiction exaltante. Il manque sans doute l'âme d'un John Le Carré ou d'un Ken Follett par exemple, pour transformer un honnête ouvrage, intelligemment mené, en roman d'espionnage angoissant, fort et prenant.

Citation

Il pénètre dans le restaurant où sont déjà installés quelques clients, salue la serveuse et se dirige, comme à chaque fois, vers la porte à droite au fond du couloir. Il entre dans une pièce mal éclairée, un espace de stockage où sont mis en réserve de nombreux produits.

Rédacteur: Laurent Greusard vendredi 24 mai 2024
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page