Toutes ses fautes

Si vous devez un peu d'argent à une banque, c'est elle qui vous possède alors que si vous lui en devez beaucoup, c'est vous qui en êtes le propriétaire.
Árni Thórarinsson - L'Ange du matin
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Cité sous les cendres
Dix ans ont passé depuis que Danny Ryan et son fils ont dû fuir Providence et la vengeance d'une fami...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 25 juillet

Contenu

Roman - Thriller

Toutes ses fautes

Enlèvement - Disparition - Domestique MAJ jeudi 13 juin 2024

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 19,9 €

Andrea Mara
All Her Faults - 2021
Wasquehal : Méra, février 2024
398 p. ; 21 x 13 cm
ISBN 978-2-487149-01-4

Lorsque l'enfant disparait

Marissa et Peter forment un couple irlandais heureux (même si comme tout couple, ils cachent peut-être des moments moins agréables et des lourds secrets). Ils ont largement de quoi vivre, une belle maison et Milo, un fils de quatre ans, en pleine forme. Ils ont même engagé Carrie une nounou, pour s'en occuper. Mais quand Marissa doit aller chercher son fils qui fête l'anniversaire d'un camarade de classe et qu'elle arrive à l'adresse indiquée, c'est la douche froide. Non seulement son fils n'est pas là, mais la femme qui la reçoit ne sait même pas de quoi elle parle. Et quant à la nounou qui était censée s'occuper de Milo, elle a également disparu. Très vite la police vient pour enquêter et constate que les pistes partent en tous sens, que la nounou fait peut-être partie des ravisseurs, que cette dernière est liée à des petits truands locaux. L'angoisse s'accroit lorsqu'on découvre certains de ces petits truants morts, assassinés. Malgré une demande de rançon, les investigations piétinent, les familles des camarades de Milo sont sous le coup de suspicions diverses et il est difficile de tirer le bon grain de l'ivraie, tout le monde ayant des choses à se reprocher.

Toutes ses fautes se base sur les faux semblants, sur l'hypocrisie généralisée, sur les façons dont chacun se déguise et ment pour arriver à ses fins. Andrea Maria s'appuie sur la disparition d'un enfant de quatre ans, situation traumatique par excellence, et par le fait que peu à peu l'on pense que le père, la mère, la grand-mère ou la nounous, sans parler des amis de la famille, chacun peut avoir une raison de se débarrasser de l'enfant. Tout cela crée de la tension, une tension restituée avec soin par l'auteure. Connaissant son métier, éclairant des fausses pistes pour nous perturber, Andrea Maria parvient à convaincre, à construire un thriller efficace, prenant, avec un minimum de personnages et dans une attente qui pèse de plus en plus jusqu'à l'explosion finale. Une bonne lecture.

NdR- L'éditeur a malheureusement "omis" de préciser citer le traducteur...

Citation

Elle cligna des yeux pour répondre par l'affirmative. Du sang coula de sa lèvre et tomba sur sa chemise. D'une dernière poussée, il la projeta sur le sol en béton froid. Et il partit. Il disparut avec Milo. Comme la première fois.

Rédacteur: Laurent Greusard jeudi 13 juin 2024
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page