Prix Marianne/Un aller-retour dans le noir 2022

* Les vagues sont plus hautes le ressac plus fort que jamais. C'est la nuit une autre nuit la dernière nuit. La première et la dernière nuit il le savait en faisant les préparatifs. Je n'en suis pas je n'y suis pas. Bientôt ailleurs. Là ce n'est pas moi. Je vais bientôt à nouveau être moi-même.
Åke Edwardson - Rendez-vous à Estepona
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Éclipse totale
Harry Hole a été exclus de la police, ce qui ne l'empêche pas de couler des jours heureux, bouteille ...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 24 avril

Contenu

Prix Marianne/Un aller-retour dans le noir - 2022

MAJ 10 octobre 2022

Historique du prix

En 2016 le désormais fameux festival noir palois s’associait à l’hebdomadaire Marianne pour créer un nouveau prix littéraire. Décerné par un jury constitué de journalistes, de libraires et de professionnels de la culture, il vise à récompenser un roman noir ou policier paru dans l’année, sans distinguer entre les œuvres francophones et traduites. Le roman élu est choisi parmi une sélection resserrée et son titre est proclamé à l’occasion de l’ouverture du festival.

PALMARÈS
2021 : Le Champion nu de Barry Graham (traduit par Clélia Laventure. Éditions Tusitala, janvier 2021).
2020 : Mitclán de Sébastien Rutès (Gallimard « La noire », 2020).
2019 : Unité 8200 de Dov Alfon (traduit de l’anglais par Françoise Bouillot. Liana Lévi, avril 2019).
2018 : My Absolute Darling de Gabriel Tallent (traduit par Laura Derajinski. Gallmeister, mars 2018).
2017 : Prendre les loups pour des chiens d’Hervé Le Corre (Rivages, janvier 2017).
2016 : Lagos Lady de Leyle Adenle (Métailié, mars 2016).

Sélection et palmarès 2022

Pour la septième édition du prix, les jurés auront à départager... sept romans :

Le Carré des indigents de Hugues Pagan (Rivages)
Le Blues des phalènes de Valentine Imhof (Le Rouergue)
Les Derniers Jours des fauves de Jérôme Leroy (La Manufacture de livres)
Les Gens des collines de Chris Offutt (Gallmeister)
La Femme périphérique de Sophie Pointurier (Harper Collins)
Château de cartes de Miguel Szymanski (Agullo)
Nos vies en flammes de David Joy (Sonatine)

Le titre du roman récompensé sera annoncé le samedi 1er octobre à 11 h 30 en présence des nominés à la médiathèque André-Labarrère (place Marguerite-Laborde).

Et le gagnant est...
Les Gens des collines de Chris Offutt (traduit par Anatole Pons-Reumaux ; Gallmesiter, avril 2022).

Liste des ouvrages nommés

Le Blues des phalènes | Le Carré des indigents | Les Derniers jours des fauves

Par Isabelle Roche

Pied de page