La Vache qui lit nº97

Daquin rentre chez lui en flânant. Difficile de respirer dans cette ville sous tension, avec le souvenir de la soirée du meurtre de Malek, l'attente silencieuse et pesante du frère, du patron du bar et de ses deux jeunes aides, avec la frustration de ne pas pouvoir y répondre, parce que je suis marginalisé, et mon équipe avec moi.
Dominique Manotti - Marseille 73
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Le Palanquin des caïds
Quand on a, selon l'expression consacrée, touché le fond du fond parce que l'on a trop cru à LA c...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 05 août

Contenu

La Vache qui lit n°97

Fanzine

MAJ lundi 29 décembre 2008
Visuel de la revue La Vache qui lit n°
Pays : France





Prix: Gratuit €
La Vache qui lit n°97
Décembre 2008
Parution mensuelle
12 p. : 14.00 x 21.00 cm
ISSN 0999-8276
3
Comment se procurer la revue ?

Héros de polar - La Vache qui lit
Adresse : 8, rue Galliéni, 87100 Limoges, France
E-mail : serge.vacher@wanadoo.fr
Téléphone : 0555773452

Ce qu'il faut savoir sur la revue
La Vache qui lit est un fanzine de longue date (1997) qui cite justement Victor Hugo : "Nous n'avons d'autre choix que le noir". Orchestré par Serge Vacher, le fanzine s'appuie sur les Bibliothécaires du Val de l'Aurence pour des mini-dossiers bibliographiques, les choix de lecture de Cathy et la sagacité de Gerardo Lambertoni.

Excellent dossier qui retrace le fait divers comme source d'inspiration d'Edgar Allan Poe au personnage du Poulpe. Quelques auteurs et certains de leurs ouvrages (Simenon et Piotr le Letton) sont incontestablement incontournables. Seul élément "regrettable", la dernière page du dossier est tronquée. Problème de massicotage ou de photocopieuse...

Sommaire

Le Fait divers comme source d'inspiration du roman noir ou policier (dossier), par Gerardo Lambertoni

Comité de rédaction : Serge Vacher

Auteurs traités : James Mallahan Cain (Article) | Didier Daeninckx (Article) | James Ellroy (Article) | Dashiell Hammett (Article) | Edgar Allan Poe (Article)
lundi 18 janvier 2010

Pied de page