I cursini

C'est à cause des conquêtes et de l'oppression que le peuple grec laissa ses légendes se transformer en superstitions. La déesse Aphrodite devint Vorvolaka. Cette créature de cauchemar hantait encore les paysans quand la Grèce remporta la guerre des Balkans de 1912.
Mark Robson - L'Île des morts
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

Le Corps et l'âme
Frank Elder a fait partie des forces de police. Il y a sept ans, il a sauvé in extremis sa fille qui avai...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

jeudi 25 février

Contenu

Roman - Policier

I cursini

Terrorisme - Procédure MAJ dimanche 11 novembre 2012

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 16,9 €

Alix Deniger
Paris : Gallimard, septembre 2012
288 p. ; 23 x 16 cm
ISBN 978-2-07-013808-1
Coll. "Série noire"

Actualités

  • 14/06 Prix littéraire: Sélections 2013 des Grands Prix de la littérature policière
    Mercredi 12 juin s'est tenue à la BiLiPo une rencontre des jurés du Grand Prix de la littérature policière afin de dévoiler les deux sélections finales ("Roman francophone" et "Roman étranger"). Au cours de cette réunion, un hommage particulier à été rendu à Jean-Jacques Schléret, récemment décédé, membre du jury. En attendant les noms des lauréats, qui seront connus des jurés après la délibération finale du mardi 17 septembre 2013, voici le détail des sélections. Il est à noter que chaque sélection propose son lot de surprises, mais qu'il y a de toute évidence une plus grande diversité éditoriale dans la sélection francophone. Ainsi, l'on dénombre des ouvrages de chez Serge Safran, de La Manufacture de livres ou des éditions La Branche dans les "Romans francophones", alors que les "Romans étrangers" s'octroient des ouvrages de chez Liana Levi ou Baker Street. Mais les éditeurs qui sont les grands gagnants sont Rivages, Gallimard et Gallmeister. Les grands perdants sont à coup sûr Calmann-Lévy, Le Seuil et Actes Sud (même si l'on dénote un roman paru aux éditions Jacqueline Chambon, qui entretiennent un lien privilégié avec la maison fondée par Hubert Nyssen). Mais foin de forfanteries, les sélections !

    Romans français :
    - Rainbow Warriors, de Yal Ayerdhal (Au Diable Vauvert) ;
    - La Fille de Hahn Hoa, de Thomas Bronnec (Rivages, "Noir") ;
    - Ne lâche pas ma main, de Michel Bussi (Presses de la Cité, "Domaine français") ;
    - L'Assassin à la pomme verte, de Christophe Carlier (Serge Safran) ;
    - Un long moment de silence, de Paul Colize (La Manufacture de livres) ;
    - Des nœuds d'acier, de Sandrine Collette (Denoël, "Sueurs froides") ;
    - Le Dernier des treize, de Mercedes Deambrosis (La Branche, "Vendredi 13") ;
    - I Cursini, d'Alix Deniger (Gallimard, "Série noire") ;
    - L'Expatriée, d'Elsa Marpeau (Gallimard, "Série noire") ;
    - Les Nuits de Patience, de Tobie Nathan (Rivages, "Thriller") ;
    - Un homme effacé, d'Alexandre Postel (Gallimard, "La Blanche") ;
    - J'ai fait comme elle a dit, de Pascal Thiriet (Jigal, "Polar") ;
    - Le Dernier Lapon, d'Olivier Truc (Métailié, "Noir") ;

    Romans étrangers :
    - Boulevard, de Bill Guttentag (Gallimard, "Série noire") ;
    - Les Mères, de Samantha Hayes (Le Cherche midi, "Thriller") ;
    - Lettres de Carthage, de Bill James (Rivages, "Thriller") ;
    - Dark Horse, de Craig Johnson (Gallmeister, "Noire") ;
    - 22/11/63, de Stephen King (Albin Michel, "Romans étrangers") ;
    - Le Royaume des perches, de Martti Linna (Gaïa, "Polar") ;
    - Une belle saloperie, de Robert Littell (Baker Street) ;
    - Il faut tuer Lewis Winter, de Malcom Mackay (Liana Levi, "Policier") ;
    - Traversée vent debout, de Jim Nisbet (Rivages, "Thriller") ;
    - Le Tueur se meurt, de James Sallis (Rivages, "Thriller") ;
    - Dernière nuit à Montréal, d'Emily St. John Mandell (Rivages, "Thriller") ;
    - Cuba libre, de Nick Stone (Gallimard, "Série noire") ;
    - Impurs, de David Vann (Gallmeisterr, "Nature writing") ;
    - Lumière dans une maison obscure, de Jan Costin Wagner (Jacqueline Chambon, "Roman policier") ;
    - Pike, de Benjamin Whitmer (Gallmeister, "Noire").
    Liens : Rainbow warriors |Ne lâche pas ma main |Un long moment de silence |Le Dernier des treize |L'Expatriée |Les Nuits de Patience |J'ai fait comme elle a dit |Le Dernier Lapon |Boulevard |Lettres de Carthage |Dark horse |22/11/63 |Il faut tuer Lewis Winter |Traversée vent debout |Le Tueur se meurt |Dernière nuit à Montréal |Cuba libre |Lumière dans une maison obscure |Pike |Les Mères |Yal Ayerdhal |Michel Bussi |Paul Colize |Alix Deniger |Elsa Marpeau |Tobie Nathan |Pascal Thiriet |Olivier Truc |Bill James |Craig Johnson |Stephen King |Robert Littell |Jim Nisbet |James Sallis |Emily St. John Mandel |Nick Stone |David Vann |Jan Costin Wagner |Benjamin Whitmer |Samantha Hayes

  • 24/04 Prix littéraire: 2013 : premier tour des Trophées 813

L'île des bottés

Il est tout à l'honneur de la "Série noire" d'oser encore publier des premiers romans, surtout sur un thème aussi explosif : comme Philippe Ward dans son ouvrage Mascarades sur la nébuleuse basque, l'énigmatique Alix Deniger (anagramme de "gredine", est-ce un hasard ?...) - pseudonyme d'un ancien flic - offre une plongée saisissante dans le terrorisme indépendantiste corse, celui qui se charge d'agrémenter la page fait divers de nos quotidiens. Mais pas question d'un pensum, il s'agit d'un polar d'action, une histoire d'hommes où l'on évoque parfois ce cinoche populaire des années 1970 que pleurent avec des larmes de crocodile ceux-là-mêmes qui le traînaient dans la boue. Un parti pris qui fait qu'on ne plonge pas de la façon approfondie de ces hommes qui semblent se battre plus par habitude que pour un idéal bien hypothétique : le jeu du chat et de la souris entre policiers et terroristes semble se suffire à lui-même comme si tout fonctionnait en circuit fermé... Il y a donc une succession de filatures et d'interpellations dans ce roman noir descriptif. Mais I cursini, c'est aussi la découverte d'un style sec, ramassé, nerveux - certes dans l'air du temps -, mais qui tempère par un humour bien venu et parfois très à froid. Une excellente surprise.


On en parle : La Vache qui lit n°135

Citation

Avec les progrès de la médecine et de la diététique, les cirrhoses sont devenues rares chez les limonadiers ; mais ici, dans l'île, on n'a encore rien trouvé contre les vols de chevrotine à basse altitude et le saturnisme foudroyant qui en résulte...

Rédacteur: Thomas Bauduret jeudi 27 juin 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page