Fantôme

Un schéma d'ensemble prit forme, avec un début, un milieu, une fin, un roman, son enquête.
Emanuel Dadoun - Microphobie
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Guerre est une ruse
Frédéric Paulin retrace avec intelligence l'histoire violente de l'Algérie entre 1992 et 1995, un...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mercredi 23 janvier

Contenu

Livre sonore - Thriller

Fantôme

Corruption - Urbain - Crépusculaire MAJ mercredi 11 septembre 2013

Note accordée au livre: 2 sur 5

Grand format
Réédition

Tout public

Prix: 24,9 €

Jo Nesbø
Gjenferd - 2011
Frédéric Dimnet (lecteur)
Traduit du suédois par Paul Dott
Paris : Gallimard, mai 2013
2 CD MP3 12 x 14 cm
ISBN 978-2-07-014161-6
Coll. "Écoutez lire"
Extrait audio :


Pitié pour Harry Hole !

Oslo. Harry Hole est de retour. Oleg, le fils de Rakel, qu'il aime tant, est accusé du meurtre d'un dealer. Une accusation par trop commode émanant de flics corrompus. On l'a compris : la plongée sera infernale, de fausses pistes en personnages interlopes. Au milieu des enfers, Harry égaré dans une histoire d'amour pathétique qui traverse de part en part le roman, lentement, douloureusement. Le déstabilisant au point qu'on le voit soudainement tenté par la drogue, et buvant sec plus qu'à son tour. Le tout dans un pays plombé d'angoisses, de rancœurs, tournant au cauchemar. Oslo est devenue cette ville livrée au racisme, aux trafiquants de toutes sortes, aux complots, aux manœuvres d'un mafieux russe – le Fantôme. Usé, Harry louvoie. Mais il est devenu lui-même une proie. L'intrigue tarde, traîne, elle n'importe plus semble-t-il. Le roman nous promène dans la ville dépotoir. Harry est brisé. La ville s'en défait. Pervertie, blessée, à l'image de la vision que Harry se fait de l'homme, en quête lui-même de sa propre rédemption. Tout est noir dans ce roman, où les fantômes se poursuivent sans s'éprouver, fatigués d'errer. Ne reste qu'un décor tragique noué d'une voix pénétrante dans cette interprétation sans fioriture. C'est que l'éditeur a préféré ici faire le choix du texte seul, dépouillé de tout habillage musical. Un pari difficile pour ce travail au long cour qui repose entièrement sur la performance du comédien. Frédéric Dimnet nous en propose une lecture désenchantée, comme au bout du rouleau. Avec ce curieux son de studio où sa voix paraît lointaine, obligeant à pousser le niveau pour gagner en confort d'écoute.

NdR - 2 CD MP3, 15 h 30 d'écoute.

Citation

La tête du joueur d'Arsenal tournait à droite, à gauche, avec les mouvements saccadés d'une poule.

Rédacteur: Joël Jégouzo mardi 10 septembre 2013
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page