L'Hérésie maya

Des indices ? Pense à Noé quand il regardait par la fenêtre de l'arche.
Jonathan Kellerman - Habillé pour tuer
Couverture du livre coup de coeur

Coup de coeur

La Tempête qui vient
Le titre de ce nouveau roman de James Ellroy, par ailleurs deuxième volet du "Second quatuor de Los Angel...
... En savoir plus

Identifiez-vous

Inscription
Mot de passe perdu ?

mardi 19 novembre

Contenu

Roman - Policier

L'Hérésie maya

Historique - Énigme - Ésotérique MAJ jeudi 27 février 2014

Note accordée au livre: 4 sur 5

Grand format
Inédit

Tout public

Prix: 21 €

Mario Reading
The Mayan Codex - 2010
Traduit de l'anglais par Florence Mantran
Paris : Le Cherche midi, septembre 2013
638 p. ; 22 x 14 cm
ISBN 978-2-7491-2889-4
Coll. "Thriller"

Une suite qui tient ses promesses...

Joris Calque, après sa blessure, a fait valoir ses droits à une retraite anticipée (Voir Les Prophéties perdues - même éditeur). Il peut ainsi enquêter sur la comtesse d'Hyères, la mère adoptive d'Achor Bale, l'assassin de son adjoint. Il sait qu'elle dirige, d'une main de fer, le Corpus Maleficus, une organisation secrète chargée, par Louis IX, de protéger le royaume de France du démon.
Libre de ses mouvements, il surveille le domaine, attendant la reprise de l'activité après une mise en sommeil causée par la mort d'Achor. Son obstination est récompensée. Un soir, il voit arriver tous les enfants adoptés par le comte et la comtesse. Il se félicite d'avoir posé, quand il était encore policier, un enregistreur dans la discrète salle de réunion.
La comtesse envoie Abiger et Vaulderie, les jumeaux, aux États-Unis sur la piste d'Adam Sabir pour lui soutirer, par tous les moyens, le contenu des dernières prophéties et venger la mort d'Achor, son fils préféré. Lamia, sa fille aînée se révolte et refuse d'exécuter les rituels.
Un ancien légionnaire récupère l'enregistreur pour Calque. Mais, l'homme ramène avec lui la jeune femme qu'il a trouvée, ligotée dans la salle. Suivi par le jardinier de la comtesse, il se débarrasse de ce dernier définitivement.
La fuite découverte, Calque et Lamia ont bien du mal à échapper à tous ceux qui les recherchent. À l'abri, elle finit par confesser qu'à l'heure qu'il est, Adam Sabir doit être déjà mort.
Cependant, aux USA, celui-ci a réussi à déjouer le piège des deux frères et s'apprête à partir en Arabie Saoudite quand Calque et Lamia le rejoignent. Ils ne pouvaient pas le prévenir autrement car, pour essayer de dormir, Adam avait débranché tous ses moyens de communication. Parallèlement, un homme, porteur d'un document ancien, a quitté son village au signal d'une éruption.

L'Hérésie maya met en vedette l'ex-capitaine de police, un membre dissident du Corpus Maleficus et Adam Sabir, le héros du premier tome. Celui-ci est écrivain, spécialiste de Nostradamus, auteur d'une biographie qui fait référence. Dans le précédent tome, il retrouve, et prend connaissance, des ultimes quatrains du visionnaire. Ces textes, le voyant voulait les dissimuler car ils annoncent l'arrivée du Second Événement et révèlent l'identité du troisième Antéchrist, avant l'apocalypse.
L'intrigue se déroule d'abord en France, se poursuit aux États-Unis puis au Mexique dans le cadre de la civilisation maya. Le Corpus Maleficus tout entier entre en scène et menace des héros qui ont retrouvé la clé cachée dans un des derniers quatrains.
L'action, bien qu'omniprésente, laisse la place à une description détaillé de nombre de sujets touchant les domaines les plus divers, comme la généalogie de deux des acteurs de La Grande Illusion, la gematria, le Mont Sinaï, un hémangiome...

Le premier volet permettait de découvrir l'organisation et les usages de la société tzigane à travers les multiples péripéties vécues par son héros et le groupe de personnages qui l'entoure. Dans celui-ci, Mario Reading évoque la civilisation maya et le sort que les Espagnols, et les prêtres de l'Inquisition, ont fait subir aux populations pour éradiquer une soi-disant hérésie. Le plus horrible, dans cette situation, est que les atrocités décrites, toutes authentiques, sont perpétrées contre un peuple au nom d'un dieu dit d'amour.

Comme dans le précédent volume, l'auteur développe une intrigue amoureuse qui offre quelques plages plus calmes dans le rythme trépidant, saccadé de l'action, une sensation renforcée par la succession de chapitres très courts.

Mario Reading fait preuve d'une érudition remarquable dans nombre de domaines. Il utilise des données ésotériques, des passages bibliques, des éléments historiques relatifs à notre société, à l'empire maya. Il possède une connaissance approfondie de l'Histoire, de la culture et du fonctionnement de la société française. Il cite les grands textes fondateurs, et glisse beaucoup d'humour tant dans les dialogues que dans certaines situations.

Bien que d'une tonalité différente du précédent volume, L'Hérésie maya se révèle tout aussi passionnante avec son étonnant lot de rebondissements et de coups de théâtre.

Citation

Ils croient sincèrement à ce qu'ils font. Ils croient sincèrement que les de Bale ont pour tâche de protéger le monde du retour du diable. C'est ce que nous faisons - et non sans succès - depuis près de huit cents ans, maintenant.

Rédacteur: Serge Perraud lundi 13 janvier 2014
partager : Publier dans Facebook ! | Publier dans
MySpace ! |

Pied de page